^ arrow_upward
20 March 2015

Dernier numéro de la revue Volume!

La nostalgie dans les musiques populaires

Les Éditions Mélanie Seteun viennent de publier un nouveau numéro de "Volume! La revue des musiques populaires" intitulé "Souvenirs, Souvenirs". Ce dernier numéro a pour thématique la nostalgie dans les musiques populaires. Il a été présenté à l'occasion du Salon régional du livre 2015.

Les Éditions Mélanie Seteun sont une maison d'édition associative, fondée en 1998 par Samuel Etienne et Gérôme Guibert (sociologues) et consacrée à la publication de travaux universitaires en sciences humaines et sociales, ayant pour objet principal l'analyse des musiques populaires. Elles éditent "Volume ! La revue des musiques populaires" depuis 2002, 1ère revue française consacrée aux musiques populaires. Cette revue semestrielle offre un espace aux chercheurs souhaitant publier des articles consacrés à l'étude pluridisciplinaire des musiques populaires, en croisant les apports méthodologiques et théoriques français (musicologie, ethnomusicologie, sociologie de la culture, histoire culturelle etc.) avec les apports méthodologiques et théoriques des « cultural studies » et « popular music studies » anglo-saxonnes.

Le dernier numéro de la revue est intitulé : Souvenirs, Souvenirs, il a été dirigé par les chercheurs britanniques Hugh Dauncey et Chris Tinker. Il a pour thématique la nostalgie dans les musiques populaires. Au programme un florilège d'analyses du phénomène nostalgique sur des terrains aussi variés que le rock rétro d'aujourd'hui, la chanson française, la chanson country canadienne ou encore la cold wave...

Dans le cadre du soutien aux éditeurs de la Région Pays de la Loire, les Editions Mélanie Seteun ont présenté le dernier numéro de Volume! au Salon du Livre le 20 mars dernier. Par ailleurs, Volume! a lancé plusieurs appels à contributions : le premier concerne les clips musicaux, pour un numéro dirigé par Marc Kaiser (maître de conférences, Paris VIII), l'argumentaire et les informations sont disponibles ici. Un second appel à contribution porte sur la scène punk en France, pour un prochain numéro dirigé par Luc Robène (Professeur des universités, Bordeaux II) et Solveig Serre (chargée de recherche CNRS). 

Toutes les informations nécessaires ici. 

Musiques actuelles Observation Région des Pays de la Loire sciences sociales Edition Mélanie Seteun

Articles similaires

Portraits d'acteurs

Une nouvelle génération de directrices …

La relève de la filière musiques actuelles est assurée

Depuis quelques années, les musiques actuelles des Pays de la Loire vivent un renouvellement des directions de projets jusqu’alors inédit. Pour la première fois dans le secteur des musiques actuelles, une génération passe les rênes à une nouvelle génération. Les "bâtisseurs" partent à la retraite, signe de la professionnalisation du secteur depuis…
Enquêtes thématiques

Le SMA en chiffre : la diversité des st…

Nouvelle publication 2018 sur les adhérents du SMA

Le Syndicat des Musiques Actuelles (SMA) est une organisation d’employeurs de l’écosystème musical se caractérisant par son appartenance à l’économie sociale et solidaire. Ces structures ont en commun la démocratie de leur mode de gouvernance, la non-lucrativité de leurs buts, et d’œuvrer en faveur de l’intérêt général et de la diversité. Afin de …
Actualité

Dispositifs régionaux pour les acteurs …

Présentation dans les départements, en mars

En début d'année, le Conseil Régional des Pays de la Loire a annoncé la mise en place de nouveaux dispositifs à destination des acteurs culturels. Ces dispositifs concernent la mobilité, le développement territorial, les pratiques innovantes en matière de médiation culturelle et les innovations technologiques. Des réunions d'information auront lie…

Annonces des adhérents

Formation radiophonique
Formation radiophonique
calendrier 2020
Podcast Metal
Podcast Metal
Metal studies Recherches d’Enfer
Appel à projets radios
Appel à projets radios
Saison 20-21 Jet FM
Le Pôle v2.0.101 is currently being updated to v2.0.101
please wait & do nothing