^ arrow_upward
11 September 2015

Entreprises : vers un quota de stagiaires de 15%

Décret d'application de la loi de juillet 2014

Plus d’un an après l’adoption de la loi sur les stages, le 10 juillet 2014, deux applications sont annoncées: l'augmentation du montant mensuel minimal de la gratification des stagiaires et l'instauration d'un quota maximum de stagiaires pour les plus petites entreprises.

Plus d’un an après l’adoption de la loi sur les stages, le 10 juillet 2014, la rentrée 2015 sonne deux tardives mais bonnes nouvelles pour les intéressés, quant à sa mise en œuvre.

D'une part, selon le Monde, ce mardi 1er septembre est entrée en vigueur une nouvelle augmentation de la gratification minimale obligatoire pour les stages de plus de deux mois, qui passe ainsi de 3,30 euros de l'heure à 3,60 euros, soit d'une hausse d'une quarantaine d'euros par mois. 

D’autre part, un des décrets d’application les plus attendus, concernant le plafond de stagiaires par entreprise et leur encadrement, devrait être publié dans les semaines à venir. Les entreprises de plus de 20 salariés n’auront pas le droit de compter plus de 15 % de stagiaires dans leurs effectifs. Quant aux entreprises plus petites, elles pourront accueillir un maximum de trois stagiaires.

Le plafond retenu est plus favorable aux entreprises que celui évoqué il y a un an par Geneviève Fioraso, alors secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur. Il était alors question de le limiter à 10% de stagiaires par entreprise. Des demandes de dérogations pourront cependant être faites localement aux recteurs d’académie, pour porter le plafond à 20% pour l’accueil de stagiaires du secondaire (des élèves de bac pro) dans les quelques spécialités où les entreprises pouvant les former sont peu nombreuses.

Autre point du décret, le nombre maximal de stagiaires que pourra suivre un tuteur en parallèle est fixé à trois, soit la même limite que celle qui prévaut pour les étudiants en apprentissage.

Pour consulter l'article, cliquez ici !

Emploi

Articles similaires

Actualité

Contrats aidés dans la culture

Point de situation en Pays de la Loire

Suite à l’annonce du gouvernement concernant les contrats aidés, un sondage a été réalisé par les pôles culturels des Pays de la Loire. Il permet d’estimer à 30% la part de structures culturelles concernées par les contrats aidés dans notre région. Sur 265 structures ayant répondu à l'enquête, 114 contrats aidés sont en cours. 57% d'entre eux étai…
Actualité

Contrats aidés dans la culture ?

Point de situation en Pays de la Loire

Suite à la décision prise par le gouvernement de réduire le nombre de contrats aidés en circulation, les pôles culturels régionaux des Pays de la loire (Livre, Musiques Actuelles, Arts Visuels et Cinéma-Audiovisuel) ont réalisé un sondage flash auprès de leurs réseaux. Un questionnaire est en ligne depuis deux semaines. Un peu de plus de 250 strut…
Actualité

Réduction du nombre de contrats aidés

Une décision du gouvernement qui inquiète

Le gouvernement réduit le nombre de contrats aidés dès le 2nd semestre 2017 faisant passer leur nombre de 459.000 à 310.000. L’enveloppe allouée étant du coup quasi-entièrement consommée. Cette politique serait poursuivie en 2018. Un changement majeur pour les bénéficiaires de ces contrats (jeunes, séniors, moins qualifiés, allocataires des minima…

Annonces des adhérents

Appel à projets radios
Appel à projets radios
Saison 20-21 Jet FM
Formation Monter en chapiteau
Formation Monter en chapiteau
du 14 au 18 septembre
Podcast Metal
Podcast Metal
Metal studies Recherches d’Enfer
Le Pôle v2.0.101 is currently being updated to v2.0.101
please wait & do nothing