^

La filière musicale > Actualité

Régionales 2015 : Quels enjeux ?

Les enjeux de la filière musicale pour les candidats

Les prochaines élections régionales se dérouleront fin 2015, les 6 et 13 décembre. En Pays de la Loire, 93 conseillers régionaux seront élus à l’issu du scrutin. Conformément à ses missions, le Pôle a décidé d’informer les candidats de la situation du secteur, en leur communiquant une note présentant les enjeux de la filière musicale en Pays de la Loire, et les attentes des acteurs vis-à-vis de leurs futurs élus régionaux.
Télécharger

Les prochaines élections régionales se dérouleront fin 2015, les 6 et 13 décembre. Elles permettront d'élire les conseillers régionaux pour 6 ans. C’est la première élection régionale depuis la réforme territoriale et la création des nouvelles régions. En Pays de la Loire, 93 conseillers régionaux seront élus à l’issu de ce scrutin (+ d’info sur le mode de scrutin ci-dessous).

Dans ce cadre, et conformément aux missions du Pôle, le nouveau Conseil d’administration de l’association, élu lors de l’Assemblée générale du 6 mai 2015, a décidé d’aller vers les candidats à ces élections, pour les informer de la situation du secteur, en leur communiquant une note de 4 pages présentant les enjeux de développement de la filière musicale en Pays de la Loire, et les attentes de celle-ci vis-à-vis de leurs futurs élus régionaux.

Cette note a été rédigée collectivement par le Conseil d’administration du Pôle et son équipe salariée. Elle s'appuie sur l'ensemble des travaux du Pôle ces dernières années (d’appui aux acteurs et aux collectivités, et bien sûr sur les études et l'observation participative et partagée). Le document explicite de façon claire les difficultés rencontrées, mais aussi le dynamisme et le potentiel du secteur musical en Pays de la Loire ; Secteur dont les acteurs démontrent depuis plusieurs années, à travers le Pôle, leur capacité à être force de propositions, dans l’intérêt général. Cette démarche est donc entreprise auprès des candidats aux élections régionales 2015, afin de faire entendre les propositions et attentes d’acteurs qui souhaitent comprendre les différentes visions portées par les candidats sur les problématiques rencontrées par les musiques actuelles, et plus globalement par des habitants des Pays de la Loire. Ceux-ci sont nombreux à s’investir artistiquement, économiquement, bénévolement, professionnellement, dans des projets culturels du territoire. Pour exemple, ils sont 600 000 ligériens à pratiquer la musique en amateur. Il y a + de 300 entrepreneurs de spectacles qui travaillent dans le champ des musiques actuelles. Et plus largement, selon les différentes estimations, le champ de la culture représenterait entre 15 000 et 30 000 emplois sur le territoire.

Quels retours ?

Concernant cette démarche du Pôle auprès des candidats, des représentants du Conseil d’administration du Pôle ont donc pu avoir des entretiens formels avec certains candidats : Christophe Clergeau, dès le mois d’octobre, puis Sophie Bringuy, fin novembre, et encore plus récemment, Stéphanie Houel, candidate de Loire-Atlantique représentante de Laurence Garnier et de la liste de Bruno Retailleau. Les représentants de la filière ont donc pu présenter les forces et fragilités de la filière musicale : écosystème fragile, risque de concentrations, dynamique économique, dynamique culturelle avec des pratiques de masse (amateurs), force d'innovation du secteur et responsabilité des acteurs, la structuration..., et ont évoqué de nombreuses situations : lieux, festivals, cafés, développeurs,...

Les candidats n'avaient pas la même connaissance du Pôle ou du secteur musical dans sa globalité. Christophe Clergeau a fait part de propositions assez précises, à partir de son courrier aux acteurs culturels, concernant le budget de la culture, le rôle de la Région, la Conférence régionale consultative de la Culture, les Pôles, la diversité, l'éducation populaire, les lieux de l'émergence, l'entrepreneuriat... Sophie Bringuy et Stéphanie Houel ont plutôt été dans la découverte de l'ensemble du champ des possibles, et se sont montrés à l'écoute des enjeux des acteurs musiques actuelles. Sophie Bringuy s'est montré solidaire du bilan de l’équipe actuelle sur les questions culturelles. Stéphanie Houel s’est voulue rassurante concernant la prise en compte des acteurs culturels dans les décisions futures en cas d'élection de Bruno Retailleau en rappelant l’intérêt de celui-ci pour les questions culturelles du fait de son implication passée dans le Puy du Fou, et en tant que ex-Vice-Président "Culture" de la Région des Pays de la Loire, initiateur à ce titre du pass "culture et sport". Stéphanie Houel a également montré un intérêt pour nos différents travaux, notamment ceux liés aux concertations territoriales.

A noter que le Pôle est aussi associé aux démarches réalisées par la CRESS des Pays de la Loire auprès des candidats. Cf. le site dédié de la CRESS.

Vous pouvez prendre connaissance de la note de 4 pages envoyée aux différents candidats ici !

Note de 4 pages - Elections 2015

A propos du mode de scrutin :

Les conseillers régionaux sont élus par liste. Le vote mêle à la fois une logique de scrutin majoritaire et une logique proportionnelle. Si, dès le premier tour, une liste recueille la majorité absolue (50%) des suffrages exprimés, elle bénéficie d’un quart des sièges à pourvoir. L’ensemble des listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés se partagent ensuite les autres sièges proportionnellement à leurs résultats. Si aucune liste n’a obtenu de majorité absolue au 1er tour, est organisé un second tour. Seules sont autorisées à se présenter à ce 2nd tour les listes ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés au 1er tour. Par ailleurs, entre les deux tours, les listes peuvent être modifiées, notamment pour fusionner avec des listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés. La répartition des sièges se fait selon les mêmes règles que pour le 1er tour, à ceci près que la majorité absolue n’est plus requise. La liste qui arrive en tête obtient donc un quart des sièges, et les places restantes sont attribuées proportionnellement aux résultats de l’ensemble des listes qui ont obtenu plus de 5% des votes. Pour précision, les sièges étant attribués à chaque liste, une répartition départementale des sièges est effectuée, au prorata des voix obtenues par la liste dans chaque département.
 

filière musicale Elections Région des Pays de la Loire Régionales 2015 Politique culturelle

Articles similaires

Actualité

Le Maine et Loire lance un dispositif d…

Ouvert à l’ensemble des champs artistiques !

Répondant aux orientations du projet de mandature « Anjou 2021 - Réinventons l’avenir », le Département et l’EPCC Anjou Théâtre ont engagé une réflexion commune sur la présence artistique en Anjou. Ainsi, le Département initie un nouveau programme d’aide à la création artistique, ouvert à l’ensemble des champs artistiques. A noter qu'il n'est pas …
Appui aux acteurs

Entrepreneuriat dans la musique

Quelles spécificités et quels enjeux ?

La 2e édition du Forum Entreprendre dans la Culture en Pays de la Loire se tiendra le 22 mars 2018 au Mediacampus à Nantes. Ce forum mobilise des acteurs et témoins d'une dizaine de filières régionales : Livre, Cinéma, Patrimoine, Artisanat, Arts Visuels, Médias, Jeux vidéo... Mais qu'en est-il spécifiquement dans la musique ? A partir de repères …
Actualité

Un Zenith très convoité !

Qui exploitera le Zénith de Nantes dès 2019 ?

Avec plus de 300 000 entrées par an, le Zénith de Nantes est une salle qui attire les publics et les convoitises. Le lieu appartient à Nantes Métropole qui, par une délégation de service public (DSP), en confie l’exploitation à un tiers. Cette DSP arrive à échéance. Plusieurs sociétés sont sur les rangs pour reprendre la gestion, ou la conserver. …

Annonces des adhérents

Les 24h de création radio
Les 24h de création radio
Ce défi est peut-être pour vous?
Tranzistor #62
Tranzistor #62
Zoom sur le cinéma en Mayenne
Appel à candidatures
Appel à candidatures
Scène Talents Jazz en Loire-Atlantique

Le Pôle de coopération des acteurs pour les musiques actuelles en Pays de la Loire est un réseau de compétences régional. Un réseau d’acteurs qui, fort de la mobilisation des structures musicales des Pays de la Loire, agit au carrefour du monde culturel, de l'économie et de la recherche. Expérimentation, concertation, observation, valorisation et appui aux initiatives, le Pôle permet aux structures musicales d’organiser leurs coopérations et de co-construire des politiques avec les collectivités territoriales, la Région des Pays de la Loire et les services de l’État.

Ayant l'intérêt général pour finalité, à travers le Pôle, les acteurs musicaux poursuivent les objectifs suivants : cultiver la diversité musicale, développer une filière économique et responsable, et anticiper les mutations sociétales. Concrètement, l'action du Pôle se traduit par 5 missions principales. Le Pôle ressource et accompagne les acteurs et les collectivités, les informe. Il anime les réseaux, facilite les échanges d'expériences. Il coordonne des chantiers thématiques et expérimente des solutions innovantes. Il observe et valorise l’écosystème musical des Pays de la Loire. Au plus près des initiatives et des collectivités, le Pôle favorise un dialogue nécessaire permettant de trouver collectivement des solutions face aux enjeux culturels, éducatifs, sociaux, économiques et politiques, auxquels tous sont confrontées. Co-Missionné par l’État et le Conseil régional des Pays de la Loire, l’action du Pôle est cogérée par ses adhérents. Ces membres actifs sont des personnes morales, actuellement près de 120 structures. Son conseil d’administration est à l’image de la diversité des musiques actuelles.

Le Pôle / Adresse : 6 rue Saint-Domingue - 44 200 Nantes - 02 40 20 03 25

  • Authentification