^ arrow_upward
16 August 2015

Un Singe en Été

Animal sociable

Pour beaucoup, les festivals de musique évoquent ces concerts dispensés à la pelle sous le soleil estival. Pour d’autres, il représente l’occasion de proposer de nombreuses actions culturelles à un public local. Parmi ceux-là, l’association Tribu Familia, organisatrice du festival un Singe en Été, conduit sur toute l’année des projets avec la population du territoire nord-mayennais.

Au-delà d’un accompagnement, ces projets prennent la forme de véritables échanges bénéficiant tant au développement du festival qu’aux bénévoles qui s’activent en coulisses.

Forcer les rencontres

A l’heure où la question du « vivre ensemble » taraude les politiques publiques, l’association Tribu Familia formule à son échelle des solutions concrètes en faisant appel aux structures locales et à toutes les bonnes volontés pour construire collectivement son projet culturel et artistique. « Plus de 200 bénévoles, de 25 à 60 ans, interviennent sur toute l’année pour le festival », explique Steven Jourdan, chargé de la communication et des actions culturelles de l’association. « Ces bénévoles sont répartis par commissions suivant des tâches spécifiques comme l’accueil des artistes, le développement durable et l’accessibilité ou encore la restauration ».

Les bénéficiaires du centre social Agitato sont en charge de cette dernière commission. Depuis cinq ans, l’association travaille avec le centre, dont 80 bénévoles participent aujourd’hui au festival. « Pour l’édition 2015, nous tentons, pour certaines inscription, d’être en relation directe avec les bénéficiaires ce qui n’était pas le cas auparavant », informe Steven Jourdan. Des bénévoles qui constituent ensuite un public privilégié pour le festival : « ils n’auraient peut-être pas eu l’idée ou l’envie de venir assister aux spectacles si l’association n’était pas venue les rencontrer ».

L’accessibilité du festival constitue d’ailleurs une autre vertu de ce rendez-vous annuel. Dans le cadre d’un projet tuteuré, cinq terminales du lycée Rochefeuille (Mayenne) en formation SAPAT – pour Services Aux Personnes et Aux Territoires – partent à la rencontre des structures du territoire afin d’informer sur les dispositifs d’accessibilité et accueillir les personnes à mobilité réduite et malentendantes pendant la manifestation. Un projet qui participe à la fois à la formation des jeunes mais qui convie aussi à la fête des personnes habituellement absentes de ce genre d’événement.

A la découverte de la filière musicale

En février, l’association Armada Productions venait à la rencontre des enfants des centres de loisirs Mayenne et Comer avec son dispositif Animal fYESta, sorte d’atelier musical où l’expérimentation sonore prend un caractère tout à fait ludique. Sous l’œil bienveillant de Jonathan Bontet et Marceau Boré – musicien nantais plus connu sous le nom de Piano Chat -, les enfants ont découvert sur trois jours différents instruments de musique, enregistré des brides d’improvisations et donner de la voix en toute liberté. Le résultat entre « bout de musique et chansons bizarroïdes » était à découvrir pendant le festival où des caissons capitonnés restituaient en boucle les enregistrements, et reste disponible à l’écoute sur le site internet d’Un Singe En Été.

La notion d’échange, on la retrouve aussi dans le cadre de la résidence d’artistes Le Grand Atelier. Cette année, Tribu Familia invitait une classe du lycée Rochefeuille à découvrir sur quatre séances le parcours de professionnalisation d’un groupe de musique actuelle. Au programme : aperçu de la structuration des musiques actuelles, échange avec le groupe Angry Beards Duo qui bénéficie de l’accompagnement, participation à une matinée de résidence au Grand Nord à Mayenne et concert de filage de la résidence. Une initiative qui permet d’après Steven Jourdan de « montrer aux jeunes le travail que nécessite, pour un artiste, la préparation d’un concert ».

Et l’exploration des coulisses du milieu musical ne s’arrête pas là puisqu’à travers Raconte-moi un concert, Tribu Familia invite également à découvrir toutes les étapes nécessaires à l’organisation d’un concert. Les enfants des accueils de loisirs Mayenne et Commer, les bénéficiaires du centres social Agitato et les jeunes de Mayenne appréhendent ainsi de leurs propres yeux les problématiques techniques, l’accueil des artistes ou la communication autour d’un spectacle musical. « Là, l’objectif est de montrer que, pour qu’un concert ait lieu, il y a toute une organisation à préparer. On fait le tour des métiers et des compétences nécessaires à cette organisation ». On peut alors se demander ce qu’en retirent les participants. « Quelques-uns ressortent avec l’envie d’en faire leur métier mais ils restent peu nombreux. Néanmoins, tous portent un regard différents sur le festival et plus largement sur l’organisation d’une manifestation culturelle après cette expérience ».

Formation bénévole

Et à ceux qui souhaitent dépasser le cadre d’observateurs, Un Singe en Été en partenariat avec l’autre festival du coin, Au Foin de la Rue, propose des formations dispensées pour et par les bénévoles du festival. Un système de transmission des savoirs assuré notamment par des électriciens, régisseurs ou menuisiers retraités. Ces formations aident ensuite les deux festivals : « les bénévoles sont formés et donc bien plus efficaces pour intervenir ». La boucle est bouclée pour l’association qui n’en oublie pas son rôle premier : « Certaines personnes s’inscrivent dans l’association simplement pour rencontrer de nouvelles personnes. Elles aiment la musique et veulent partager ça avec d’autres » conclue Steven Jourdan. A ceux qui s’inquiètent de la mort des territoires ruraux, Un Singe en Été donne des motifs de réjouissance.

 

développement durable festival

Articles similaires

Association

2019/2022 : Un projet stratégique sur 4…

4 priorités sur 4 ans, autour de 4 missions !

Validé par le Conseil d'administration du Pôle, le 24 avril 2019, et présenté aux adhérents en Assemblée Générale, le 24 mai dernier, le projet stratégique est un document qui pose le cadre de l'action du Pôle. D'une trentaine de pages, il est établi pour 4 ans, soit deux mandats d'administrateurs au CA. Il présente le contexte, les objectifs, les…
Actualité

Vers une nuit écologique & durable

Les politiques et les acteurs de la Nuit intègrent le développement durable

La conscience collective avance. Et, la Nuit ne peut faire l’impasse sur l’écologie et le développement durable. Les festivals de musiques actuelles expérimentent déjà depuis des années des dispositifs liés à l'écologie : parc de gobelets, toilettes sèches... Certaines de ces idées sont même entrées depuis dans la vie courante. Mais les enjeux cli…
Actualité

Egalité "Femmes/Hommes" dans la culture

La DRAC organise une rencontre le 7 mars avec les Fameuses

La Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) des Pays de la Loire et les Fameuses organisent une rencontre sur l'égalité "femmes-hommes" dans la culture. Cet événement "gratuit" est destiné aux professionnels des arts et de la culture, et a pour but de "faire de notre territoire un laboratoire exemplaire" en la matière. Un focus sur les …

Annonces des adhérents

Formation Monter en chapiteau
Formation Monter en chapiteau
du 14 au 18 septembre
Podcast Metal
Podcast Metal
Metal studies Recherches d’Enfer
Appel à projets radios
Appel à projets radios
Saison 20-21 Jet FM
Le Pôle v2.0.101 is currently being updated to v2.0.101
please wait & do nothing