^

Le réseau > Portraits d'acteurs

17 juillet 2014

La Frap c'est quoi ?

portrait réalisé par anne-Sophie Bertier

Donner plus de poids à une catégorie d’acteurs et leur assurer une représentation politique forte, c’est ainsi que se définit le rôle des fédérations et réseaux territoriaux, à l’image par exemple de la FRAP, la Fédération des Radios Associatives en Pays de la Loire qui offre un cadre juridique et des outils concrets pour répondre aux besoins de sa vingtaine de radios associatives adhérentes.

La FRAP fut créée en 2006 à l’initiative de trois radios nantaises, dans le but de formaliser les liens existants entre elles, de les représenter politiquement et de mutualiser leurs compétences. Les radios associatives répondant à des problématiques et besoins communs, l’utilité d’un tel outil réside dans sa capacité à structurer le réseau et à être l’interlocuteur privilégié des politiques en vue de favoriser la représentation et la reconnaissance dudit réseau. Les premiers axes de travail de la FRAP ont été d’abolir les préjugés concernant les radios associatives alors connotées amateurs en montrant leur professionnalisation et d’instaurer une répartition plus équitable des subventions allouées, en développant un fond régional pour décliner les subventions nationales.

 

Dix ans plus tard, la FRAP compte 21 radios associatives réparties sur l’ensemble du territoire ligérien, représentant une centaine de salariés et plus de 1400 bénévoles. Radios confessionnelles, radios jeunes, radios musicales, radios militantes, radios généralistes… toutes ont leur place dans la fédération, à condition qu’elles soient de catégorie A (services de radio associatifs accomplissant une mission de communication sociale de proximité et dont les ressources commerciales provenant de la publicité de marque ou du parrainage sont inférieures à 20 % de leur chiffre d’affaires total) sous convention avec le CSA - soit autorisées en FM, exit donc les web radios et les radios commerciales locales (Catégorie B) – basées en Pays de la Loire et sous statut associatif. De part le développement du réseau, ce sont rajoutés aux axes originels de travail de nombreux autres, dont notamment la création d’outils mutualisés tels qu’une régie publicitaire « FRAP Régie » pour la diffusion de messages d’intérêt généraux (mig), le site internet de la FRAP comme outil de ressource et vitrine des productions de ses adhérents, et le développement annuel de projets web déclinés communément sur toutes les radios. En outre, les activités de la FRAP englobent l’accompagnement de projet, la mise en place de formations pour professionnels et bénévoles, et une mission d’observation.

 

La FRAP fédère par ces outils, mais aussi par des actions, à travers de l’évènementiel et de la programmation commune. Elle organise ainsi une rencontre régionale des radios et une « semaine des radios associatives » dans le but de mettre un coup de projecteur sur leurs contenus en direction du grand public. Pour mettre en place des actions au plus proche des préoccupations de ses membres, l’assemblée générale de la FRAP est composée d’un représentant de chaque radio adhérente, qui siège également dans son conseil d’administration.

 

La FRAP est pleinement ancrée dans la filière musicale et associative locale, de part ses nombreux partenariats et son adhésion à plusieurs structures fédérales qui augmentent sa légitimité politique tels que la CRESS, le Pôle ou encore le mouvement associatif en Pays de la Loire.

Les perspectives de développement de la FRAP résident alors dans le renforcement de ses partenariats par la mise en place de véritables actions communes, viables et pérennes, mais aussi de dispositifs pluri médias avec d’autres acteurs du territoire. Il s’agit également d’asseoir ses actions, ses outils et ses projets, de fédérer toujours plus ses radios, d’éviter la concurrence entre elles, et enfin, de mettre l’accent sur le conseil et l’accompagnement individuel des radios.

 

Portrait réalisé le 17/06/14 par Anne-Sophie Bertier,et réactualisé en juillet 2016 par le Pôle

FRAP

Annonces des adhérents

Adjololo Fête l'été sur 2 jour
Adjololo Fête l'été sur 2 jour
6 groupes en soirée et des animations l'après midi du samedi
Yoann Launay en vidéo
Yoann Launay en vidéo
Voir le clip "les amis"
Masterclass Rythme Signé
Masterclass Rythme Signé
le 13 mai avec Santiago Vazquez

Le Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de la Loire est un réseau de compétences régional qui, fort de la mobilisation des structures musicales, agit au carrefour du monde culturel, de l’économie et de la recherche. Le Pôle permet aux structures musicales d’organiser leurs coopérations et de co-construire des politiques avec les collectivités territoriales, la Région des Pays de la Loire et les services de l’État. En adhérant au Pôle, les acteurs musicaux poursuivent les objectifs suivants : cultiver la diversité musicale, développer une filière économique et responsable, anticiper les mutations sociétales.

A travers ses missions, le Pôle informe et accompagne les acteurs et les collectivités. Il anime les réseaux, facilite les échanges et coordonne des chantiers thématiques. Il observe et met en valeur l’écosystème musical dans sa diversité. Au plus près des initiatives, le Pôle favorise un dialogue nécessaire permettant de trouver des solutions face aux enjeux culturels, éducatifs, sociaux, économiques et politiques. Co-Missionné par l’État et le Conseil régional des Pays de la Loire, le Pôle est cogéré par ses adhérents.

Le Pôle / Adresse : 6 rue Saint-Domingue - 44 200 Nantes - 02 40 20 03 25

  • Authentification