^ arrow_upward
25 July 2016

Artes & Cyrille Bureau

un acteur incontournable de la formation

Etroitement lié au parcours de son fondateur, Cyrille Bureau, l’organisme de formations administratives et culturelles ARTES a vu le jour en 2005 à Nantes. Structure plus jeune que ses concurrentes, ARTES a su cependant se poser comme un acteur incontournable de la formation professionnelle grâce à une image dynamique et des valeurs fortes, misant sur une offre de qualité au plus proche des préoccupations de ses clients, dans une logique de conseil et d’accompagnement plus que de lucrativité.

D’abord « agitateur culturel » sur son campus universitaire où il évoluait en Sciences Economiques, Cyrille Bureau s’est par la suite orienté vers les métiers de la production musicale aux Formations d’Issoudun dans l’Indre. A sa sortie, il connaît plusieurs déceptions et envisage de retourner dans une filière classique, mais est appelé par le directeur d’Issoudun pour devenir son adjoint. C’est ainsi qu’il bascule en 1999 dans l’accompagnement de professionnels par la formation, à ce poste pendant trois ans, puis à Nantes pour le compte des formations CAGEC jusqu’en 2005. Cyrille décide de monter cette année-là son propre projet, favorisé par le large réseau de formateurs tissé ces sept années durant.

Implanté à Nantes et à Toulouse, ARTES totalise plus de 300 jours de formations par an, organisés dans toute la France pour plus de 800 participants. Si la santé financière d’ARTES est actuellement bonne, avec un chiffre d’affaire en croissance, le chemin parcouru n’a pas été sans embuche. L’année 2009, lors de la crise économique, a bien failli être fatale à la structure. Mais, c’était sans compter la motivation et les convictions sans faille de son fondateur. Obligé de licencier ses 4 salariés, Cyrille Bureau se retrouve à tout gérer seul pendant 16 mois : l’administration, l’accueil téléphonique, la prospection commerciale et l’organisation des formations. L’activité étant largement réduite, il en profite pour restructurer son offre et ses outils de communication, modifier ses contenus et ses tarifs, et met en place des cycles de formations cohérents en assemblant des modules. La stratégie paye, et lorsque le volume d’activité repart à la hausse en avril 2013 c’est de manière exponentielle, permettant à Cyrille de réembaucher petit à petit.

S’adressant en premier lieu aux personnes en poste, à ceux cherchant un complément de formation et dans une moindre mesure aux demandeurs d’emplois, l’offre d’ARTES consistait initialement à proposer aux professionnels du secteur de la diffusion, de l’administration, de la gestion et du management culturel, du renforcement de compétences par des formations courtes et pointues, permettant des échanges entre et avec des professionnels. Et pour les entreprises, proposer des formations à la carte, souples et modulables constituant des parcours pédagogiques cohérents. Le tout en étant intransigeant sur la qualité des formateurs, experts de leur domaine et légitime à intervenir du fait de leur poste actuel, de leur expérience et de leur capacité à transmettre leurs savoirs.

L’éventail d’offre s’est ensuite élargit hors du champ culturel, s’ouvrant à l’évènementiel et au sport en passant par le tourisme ou l’audiovisuel. « Les problématiques sont sensiblement les mêmes dans ces différents champs, on travaille sur de la gestion d’équipe et de projet, de l’administration, du juridique, de la comptabilité, de la communication, l’utilisation de logiciels, la prévention des risques et la sécurité… C’est fondamental de confronter les milieux et les points de vue. Les intervenants ne sont pas forcément du secteur des musiques actuelles et apportent un regard extérieur qui fait prendre conscience aux acteurs qu’ils ont des spécificités, certes, mais que leurs problématiques sont communes à toutes les filières » explique Cyrille Bureau.

Avec une offre claire et fiable, ARTES bénéficie d’un taux de fidélisation très élevé, qui s’illustre par le fait qu’à chaque module, au moins un participant est déjà venu se former auparavant. L’organisme est également très apprécié pour ses valeurs, et fut précurseur dans les formations développement durable et accessibilité qu’il prodigue depuis 2007. Aujourd’hui, ARTES se dirige vers des formations certifiantes plus longues, enregistrées au RNCP conformément à la réforme en cours. La priorité du directeur reste cependant de garder la stabilité de sa structure et de pérenniser les emplois de ses salariés, enjeu qui s’inscrit dans les valeurs fortes qui font l’ADN d’ARTES.

 

Portrait réalisé sur la base d’une interview de Cyrille Bureau du 05/06/14,
réalisé par Anne-Sophie Bertier, et réactualisé en juillet 2016 par le Pôle

ARTES

Annonces des adhérents

Podcast Metal
Podcast Metal
Metal studies Recherches d’Enfer
Ici c'est cool
Ici c'est cool
Ne laissons pas la violence pourrir l'ambiance
Formation radiophonique
Formation radiophonique
calendrier 2020
Le Pôle v2.0.101 is currently being updated to v2.0.101
please wait & do nothing