^ arrow_upward
12 September 2017

Contrats aidés dans la culture ?

Point de situation en Pays de la Loire

Suite à la décision prise par le gouvernement de réduire le nombre de contrats aidés en circulation, les pôles culturels régionaux des Pays de la loire (Livre, Musiques Actuelles, Arts Visuels et Cinéma-Audiovisuel) ont réalisé un sondage flash auprès de leurs réseaux. Un questionnaire est en ligne depuis deux semaines. Un peu de plus de 250 strutures culturelles y ont répondu très rapidement, montrant ainsi l'importance de cette question.

Près d'un tiers de celles-ci se déclarent directement concernées, ayant recours aux contrats aidés. Rien qu'au sein de cet échantillon, plus d’une centaine d’emplois culturels seraient menacés, dont une cinquantaine dès l’automne.

Le sondage est toujours actif, et les acteurs peuvent continuer de nous faire connaître leur situation spécifique en matière de contrats aidés. Une cartographie nationale est en cours de réalisation également, à l'instar de la carto-crise réalisée il y a quelques années.

Selon l’Observation participative et partagée réalisée sur les données 2014, 28% des structures Musiques Actuelles ont recours aux emplois aidés. Pour l’ensemble des détenteurs de licence de l’ensemble de la branche « spectacle vivants », les emplois aidés concernent 26% des entrepreneurs culturels.

Plusieurs communiqués sont parus suite à ces annonces. L’UFISC alerte le gouvernement sur les effets de cette décision sur l'ensemble de l'écosystème créatif. Réduire la capacité d'action d'une partie du secteur aura de toute évidence un contrecoup sur son dynamisme économique, et sa capacité à générer de l'emploi plus globalement. Enfin, le mouvement associatif s'inquiète sur un report de ces contrats aidés vers des services civiques. Le Mouvement associatif souhaite l'ouverture d’une concertation sur les enjeux de financement des activités d’utilité sociale et de vie associative. Aujourd'hui, le gouvernement a missionné Jean Marc Borello sur une mission relative à l’Innovation sociale au service de la lutte contre les exclusions du marché du travail. L'objectif est de dresser des pistes d'amélioration sur les contrats aidés. 200 personnes seront entendus. Des recommandations seront faites à la fin du mois de décembre.

 

Emploi

Articles similaires

La filière musicale

L'emploi permanent dans les lieux

Une étude de la Fedelima, du Rif et d'Opale

140 lieux de musiques actuelles ont participé à cette étude sur l'emploi permanent réalisé par la Fédélima, le RIF (Ile-de-France) et Opale. Ainsi, ce travail analyse l'évolution de l'emploi sur les thèmes de l'égalité femmes-hommes, l'usage de contrat à temps partiel, la diversification des postes... au travers du croisement d'indicateurs tels qu…
Appui aux acteurs

PEC : Le Parcours Emploi Compétences

Les « nouveaux » contrats aidés de 2018

Après avoir réduit en 2017 le nombre de contrats aidés, le gouvernement a lancé un « nouveau » dispositif de contrats aidés : le Parcours Emploi Compétences. Quelles sont ces spécificités ? Quelles sont les différences avec les anciens dispositifs ? Le Pôle a organisé un atelier à ce sujet lors des RDV du Pôle du 29 mai 2018 au Mans en invitant Pa…
Actualité

Contrats aidés dans la culture

Point de situation en Pays de la Loire

Suite à l’annonce du gouvernement concernant les contrats aidés, un sondage a été réalisé par les pôles culturels des Pays de la Loire. Il permet d’estimer à 30% la part de structures culturelles concernées par les contrats aidés dans notre région. Sur 265 structures ayant répondu à l'enquête, 114 contrats aidés sont en cours. 57% d'entre eux étai…

Annonces des adhérents

FORFAIT ENREGISTREMENT 2 JOURS
FORFAIT ENREGISTREMENT 2 JOURS
Pour 600 € avec hébergement inclus (2 nuits – 8 pers) du 1er avril au 30 juin
Masterclass Rythme Signé
Masterclass Rythme Signé
le 13 mai avec Santiago Vazquez
Note qualité 18/20 de AFDAS
Note qualité 18/20 de AFDAS
L'AFDAS décerne une note qualité de 18/20 au CFPM (décret qualité DATA-DOCK)
Le Pôle v2.0.81 is currently being updated to v2.0.81
please wait & do nothing