^

La filière musicale > Actualité

02 octobre 2017

Diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles

Le CNV livre les chiffres 2016

Le Centre National de la chanson, des Variétés et du jazz (CNV) a présenté ce lundi 25 octobre la 12e édition des Chiffres de la diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles. Disponibles en ligne, ces statistiques sont issues du traitement des déclarations perçues par le CNV dans le cadre de la gestion de la taxe sur les spectacles. Les indicateurs généraux 2016 confirment la vitalité du spectacle vivant.

CHIFFRES CLÉS : 

  • 63 339 représentations payantes (+9%)
  • 24,4 Millions d’entrées payantes (+6%)
  • 813 Millions d'euros de recettes de billetterie (+7%)

 

les données nationales

 
Les indicateurs généraux 2016 confirment la vitalité du spectacle vivant avec 63 339 représentations payantes dans le champ du CNV (+9% par rapport à 2015), 24,4 millions d’entrées payantes (+6%) et 813M€ de billetterie générés (+7%). La croissance entre 2015 et 2016 s’inscrit dans la continuité de celle observée au cours de la dernière décennie.


Ce que relève cette 12e édition, c’est d’abord le retour des artistes de très grande notoriété, capables de remplir des stades ou de très grandes jauges. La présence des grands spectacles retrouve son niveau de 2013, sans accentuer le poids des 50 plus gros redevables. La croissance de la diffusion des spectacles présentés dans des lieux de très grande jauge n’a nullement obéré celle des lieux aux capacités d’accueil plus modestes. Les lieux de types SMAC ont ainsi présenté une croissance de 8% du nombre de représentations, de 13% leur fréquentation et de 17% leur billetterie. La vitalité de l’offre s’observe aussi du côté des lieux de petite jauge. Il est notable que leur fréquentation s’est accrue (3% pour les représentations données devant moins de 200 spectateurs) même si leurs recettes de billetterie restent modestes.
La fréquentation des festivals est stable après une forte croissance en 2015 (+2% contre +11% en 2015). En dehors des festivals, la fréquentation connaît une forte progression de 7%.
Si on observe la typologie des redevables, 55% d’entre eux sont des associations. Ces dernières déclarent plus de la moitié des représentations payantes. Les sociétés commerciales pèsent, de leur côté, pour près de 76% dans la billetterie totale générée.
En ce qui concerne les genres, le Pop-Rock et les Comédies musicales sont en hausse alors que les genres Rap, hip hop, reggae et Cabarets voient leur billetterie reculer. Les esthétiques les plus diffusées en festivals en termes de fréquentation et de billetterie sont toujours les Musiques électroniques, le Jazz, blues et musiques improvisées et le Pop-Rock.

DONNÉES COMPLÈTES NATIONALES

Les données ligériennes

En 2016, la région Pays de la Loire compte 2 698 représentations payantes pour 1,6 million d’entrées et 48,2 millions d’euros de recettes de billetterie.
En 2016, la région Pays de la Loire représente 4,3% de la diffusion de spectacles de variétés et de musiques actuelles au niveau national, soit près de 2 700 représentations payantes réparties entre 294 déclarants différents. La fréquentation totale de la région est de 1,6 million d’entrées (soit 6% du total national) pour un montant total de recettes de billetterie hors taxe de 48,2 millions d’euros (soit 5,9% du montant total national).

La fréquentation moyenne par représentation payante est de 596 entrées (421 entrées au niveau national) pour un prix moyen calculé du billet de 32 euros (33 euros au niveau national). En moyenne une représentation génère environ 17 900 euros de recettes de billetterie hors taxe (contre 12 800 euros au national). Il existe bien entendu de fortes disparités entre représentations : en fonction de leur genre, des lieux et contextes de diffusion.Ces moyennes doivent en conséquence être relativisées.

En additionnant l’ensemble des représentations payantes et gratuites de la région, on recense un total de 3 083 représentations déclarées au CNV par 392 usagers différents pour un montant total d’assiette perçue s’élevant à 49,1 millions d’euros (recettes de billetterie hors taxe auxquelles sont ajoutés les montants des contrats de cession hors taxe). Les représentations gratuites totalisent 12% du volume de diffusion régional (soit 385 représentations) pour 2% du montant total de l’assiette déclarée (soit 910 000 euros).
Entre 2015 et 2016, la région Pays de la Loire présente une hausse sur l’ensemble des indicateurs : le nombre de représentations payantes a progressé de +6% (+9% au niveau national), la fréquentation de +9% (+6% au niveau national) et le montant des recettes de billetterie de +7% (progression identique à l’échelle nationale).
Si l’activité festivalière progresse, les hausses globales observées au niveau de la région reflètent surtout l’impact des représentations en saisons ou isolées étant donné leur poids dans la diffusion régionale, et notamment celui des tournées et spectacles évènements dans des salles de grandes jauges. 

DONNÉES COMPLÈTES

CNV

Articles similaires

Actualité

Les travaux préparatoires au CNM sont l…

Un projet de loi bientôt déposé...

Le jeudi 21 mars, Franck Riester, ministre de la Culture, a lancé, en compagnie du député Pascal Bois, les travaux préparatoires au lancement du Centre national de la musique (CNM), devant une centaine de personnalités. Catherine Ruggeri, inspectrice générale des affaires culturelles (IGAC), a été nommé présidente du comité en charge de la mise en…
La filière musicale

Chiffres du CNV

Les statistiques de diffusion en Pays de la Loire

Depuis quelques années, le CNV édite des statistiques sur la diffusion de spectacles pour chacune des régions. Des nouveautés ? On peut constater une augmentation de 13% du nombre de représentations payantes. Ill est à noter que cette hausse de l'offre n'a pas altéré le nombre moyen d'entrées payantes qui reste à 546 places. En ce qui concerne les…
Actualité

Panorama des conventions et contrats ré…

Tour d'horizon et pistes pour les Pays de la Loire

Après avoir réalisé un diagnostic de la filière musiques actuelles en Pays de la Loire, le Pôle planche avec la DRAC, la Région des Pays de la Loire et le CNV sur la rédaction d’un contrat de filière avec l’objectif d’une mise en œuvre dès 2018. L’occasion de faire le panorama des conventions expérimentées avec le CNV jusqu’à présent dans les diff…

Annonces des adhérents

Présentation Titre RNCP
Présentation Titre RNCP
Titre CFPM de Musicien des musiques actuelles RNCP reconnu par l'Etat
Yoann Launay en vidéo
Yoann Launay en vidéo
Voir le clip "les amis"
Note qualité 18/20 de AFDAS
Note qualité 18/20 de AFDAS
L'AFDAS décerne une note qualité de 18/20 au CFPM (décret qualité DATA-DOCK)

Le Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de la Loire est un réseau de compétences régional qui, fort de la mobilisation des structures musicales, agit au carrefour du monde culturel, de l’économie et de la recherche. Le Pôle permet aux structures musicales d’organiser leurs coopérations et de co-construire des politiques avec les collectivités territoriales, la Région des Pays de la Loire et les services de l’État. En adhérant au Pôle, les acteurs musicaux poursuivent les objectifs suivants : cultiver la diversité musicale, développer une filière économique et responsable, anticiper les mutations sociétales.

A travers ses missions, le Pôle informe et accompagne les acteurs et les collectivités. Il anime les réseaux, facilite les échanges et coordonne des chantiers thématiques. Il observe et met en valeur l’écosystème musical dans sa diversité. Au plus près des initiatives, le Pôle favorise un dialogue nécessaire permettant de trouver des solutions face aux enjeux culturels, éducatifs, sociaux, économiques et politiques. Co-Missionné par l’État et le Conseil régional des Pays de la Loire, le Pôle est cogéré par ses adhérents.

Le Pôle / Adresse : 6 rue Saint-Domingue - 44 200 Nantes - 02 40 20 03 25

  • Authentification