^

La filière musicale > Actualité

Projet de loi de finances Culture 2018

Contrats de filière régionaux, enseignement atistique, Bureau export, FSER...

Le Ministère de la Culture sort son Projet de Loi de finances 2018. Présenté comme "le plus important jamais obtenu pour la politique culturelle", le budget présenté porte une volonté de transformation, pour prendre en compte les attentes individuelles d’émancipation, les nouveaux usages, la nécessaire cohésion sociale et territoriale, la simplification, et les créateurs. Concernant la musique sur les territoires, le document annonce également des moyens pour les contrats de filière régionaux.
Télécharger

 

Le budget 2018 annoncé dans le PLF Culture incarne, pour la Ministre Françoise Nyssen, une ambition pour la culture, sur les axes suivants :

  • Offrir à tous un accès à la culture ;
  • Favoriser par la vie culturelle la cohésion sociale et le dynamisme économique des territoires;
  • Contribuer à la refondation de l’Europe, de la francophonie et de l’action culturelle internationale;
  • Soutenir la création et les artistes et préserver le modèle français de diversité culturelle ;
  • Conforter le modèle démocratique fondé sur l’indépendance, le pluralisme et le dynamisme des médias et de l’audiovisuel public ;
  • Mettre en œuvre une politique culturelle globale et innovante dans ses modes d’actions.

 

En ce qui concerne plus précisément les musiques actuelles : 

  • L'enseignement artistique devrait voir ses moyens augmenter afin d'assurer un accès pour tous,
  • Pour le Spectacle vivant, des moyens seraient mis sur la création, la médiation culturelle et les structures labellisées. On peut légitimement espérer que le plancher du financement SMAC sera effectivement de 100 000 € dès 2018, comme l'avait souhaité le législateur,
  • Concernant l'international, le Ministère prévoit d'augmenter les dotations pour le Bureau Export de 800 000 € pour accompagner les stratégies à l'international des producteurs,
  • Pour la musique enregistrée, les crédits concernant la transition numérique sont également renouvelés. Un soutien sera également apporté au Calif (Club Action des Lables Indépendants Français) pour le soutien aux disquaires, au FCM (Fonds pour la Création Musicale) et aux Victoires de la Musique,
  • Les médias, et en particulier les radios ne seraient pas en reste avec une augmentation de 5% du FSER (Fonds de Soutien à l'Expression Radiophonique), qui distribue des aides qui peuvent représenter jusqu'à 40% des budgets des radios associatives,
  • Concernant l'emploi : Le Ministère réitère son soutien aux dispositif d'aide à l'emploi dans le secteur de la culture au travers les mesures Fonpeps (90M€) et projette le transfert du soutien au GIP Cafés-Cultures sur ce même programme pour une plus grande cohérence et lisibilité,
  • Structuration territoriale : Enfin, "Des moyens seront également consacrés au développement des contrats de filière régionaux de musiques actuelles conclus entre l'État, les régions et le centre national de la chanson, de la variété et du jazz (CNV) afin de rendre plus cohérente et plus efficace l'intervention publique au sein de cette filière en pleine mutation".

 

Développeurs d'artistes

Articles similaires

Action culturelle

Ramdam : un nouveau réseau "jeune publi…

Fédérer les professionnels du spectacle musical jeune public

Lancé en octobre dernier à l'occasion du MaMA, le réseau Ramdam a vocation à fédérer les professionnels du spectacle musical jeune public à travers des actions de veille, d’information et de valorisation de ce secteur spécifique. L'initiative est portée par la productrice Emilie Houdebine et la programmatrice Camille Soler qui ont déjà identifié, …
Portraits d'acteurs

Phare Ouest en dynamique...

Après le MaMA, les bars en Trans et les BIS...

En octobre dernier, les 6 producteurs réunis dans le cluster régional Phare Ouest vous avaient donné rendez-vous au MaMA. Et, on peut dire que la dynamique se poursuit, avec un concert co-produit le jeudi 7 décembre aux Bars en Trans (au Ty Anna, place Sainte-Anne à Rennes), et le mercredi 17 janvier 2018 aux BIS, une conférence sur "la coopératio…
Développeurs d'artistes

Tour de France du développement d'artis…

Les prochaines étapes : St-Etienne, Rennes, Nantes

Après Roubaix et Nevers, le Tour de France du Développement d'Artistes fera encore deux étapes d'ici la fin de l'année 2017 : à Saint-Étienne, à l'occasion du forum Jazz-RA, et à Rennes, le 9 déc., lors des Trans. Il reprendra ensuite à Nantes, le 16 janvier 2018, en marge des Biennales Internationales du Spectacle (BIS). Au programme : les nouvel…

Annonces des adhérents

Dons et mécénat
Dons et mécénat
Soutenez la scène locale nantaise !
Tous les mois
Tous les mois
Découvrez la coopérative des métiers créatifs en Pays de la Loire
Financement participatif
Financement participatif
Soutenons-nous, soutenons le collectif Culture Bar-Bars !

Le Pôle de coopération des acteurs pour les musiques actuelles en Pays de la Loire est un réseau de compétences régional. Un réseau d’acteurs qui, fort de la mobilisation des structures musicales des Pays de la Loire, agit au carrefour du monde culturel, de l'économie et de la recherche. Expérimentation, concertation, observation, valorisation et appui aux initiatives, le Pôle permet aux structures musicales d’organiser leurs coopérations et de co-construire des politiques avec les collectivités territoriales, la Région des Pays de la Loire et les services de l’État.

Ayant l'intérêt général pour finalité, à travers le Pôle, les acteurs musicaux poursuivent les objectifs suivants : cultiver la diversité musicale, développer une filière économique et responsable, et anticiper les mutations sociétales. Concrètement, l'action du Pôle se traduit par 5 missions principales. Le Pôle ressource et accompagne les acteurs et les collectivités, les informe. Il anime les réseaux, facilite les échanges d'expériences. Il coordonne des chantiers thématiques et expérimente des solutions innovantes. Il observe et valorise l’écosystème musical des Pays de la Loire. Au plus près des initiatives et des collectivités, le Pôle favorise un dialogue nécessaire permettant de trouver collectivement des solutions face aux enjeux culturels, éducatifs, sociaux, économiques et politiques, auxquels tous sont confrontées. Co-Missionné par l’État et le Conseil régional des Pays de la Loire, l’action du Pôle est cogérée par ses adhérents. Ces membres actifs sont des personnes morales, actuellement près de 120 structures. Son conseil d’administration est à l’image de la diversité des musiques actuelles.

Le Pôle / Adresse : 6 rue Saint-Domingue - 44 200 Nantes - 02 40 20 03 25

  • Authentification