^

La filière musicale > Actualité

Panorama des conventions et contrats régionaux de filère

Tour d'horizon et pistes pour les Pays de la Loire

Après avoir réalisé un diagnostic de la filière musiques actuelles en Pays de la Loire, le Pôle planche avec la DRAC, la Région des Pays de la Loire et le CNV sur la rédaction d’un contrat de filière avec l’objectif d’une mise en œuvre dès 2018. L’occasion de faire le panorama des conventions expérimentées avec le CNV jusqu’à présent dans les différentes régions, en France, et d’évoquer pour les Pays de la Loire, les pistes qui ressortent des échanges avec les acteurs et les partenaires.

Panorama des conventions régionales et des projets de contrats

Des conventions de partenariat ont été signées en régions entre l'Etat, les collectivités et le CNV, faisant apparaître les enjeux propres à chaque territoire, avec pour objectif principal de soutenir les artistes et les structures musicales dans leurs projets de développement et de structuration.

  • En région Normandie, la dernière convention de partenariat est annuelle et date de 2017. Elle a mis en avant l’enjeu de la région de soutenir le développement stratégique des entreprises de production de musiques actuelles et variétés. Le fonds commun attribué, de l’ordre de 60.000€ (25.000 € du CNV, 25.000 € de la Région, 5.000 € de l’Etat, 5.000 € du département de l’Orne), permet de financer des actions et dispositifs à destination des structures dont l’activité principale est la production et le développement d'artistes. 

  • Pour la région Occitanie, 5 appels à projets ont été lancés dans le cadre de la convention de partenariat 2015-2017 (basée sur les deux conventions triennales des régions historiques), avec un fonds commun de l’ordre de 210.000 € (80.000 € par le CNV, 80.000 € par la Région et 50.000 € par l’Etat). Les thématiques des appels à projets concernaient la coproduction, la professionnalisation des développeurs d’artistes, la structuration de la filière professionnelle jazz, la structuration d’un réseau professionnel de la filière chanson ainsi que le soutien à la programmation de musiques actuelles en milieu rural.

  • Quant à la filière des musiques actuelles de la région Grand Est, elle a bénéficié en 2017 d’une convention de partenariat annuelle et expérimentale, dans l’objectif de soutenir des projets innovants et de contribuer à répondre aux enjeux suivants : soutenir les artistes régionaux émergents, encourager les mises en relation entre les festivals afin de favoriser leurs mutualisations et synergies, encourager le développement et les échanges transfrontaliers, inscrire les projets culturels dans l’innovation et la transition numérique, intéresser un nouveau public et développer la mobilité des œuvres et la valorisation des talents régionaux du Grand Est. Parmi les actions menées, deux appels à projets ont été publiés sur le thème des actions interprofessionnelles entre les festivals de la filière des musiques actuelles, ainsi que sur le thème du numérique, des nouvelles formes artistiques et nouveaux usages dans les musiques actuelles. Ce partenariat a représenté un engagement de 55.000 € en 2017, alimenté à hauteur de 25.000 € par la Région Grand Est, 25.000 € par le CNV et 5.000 € par l’Etat.

  • En Bretagne, une convention triennale de partenariat (2017-2019) vient appuyer deux années d’expérimentation du fonds commun et met en avant cinq axes de travail, donnant lieu à l'ouverture d'appels à projets : accompagnement des parcours de développement artistique, aide au développement stratégique des entreprises de production, encouragement de la collaboration entre les acteurs des musiques actuelles et des variétés, développement des pratiques de coproduction des salles de musiques actuelles, développement du numérique et des nouveaux usages. Le fonds commun créé par les partenaires est doté d’un montant de 190.000 € (80.000 € en provenance du CNV, 80.000 € de la Région, 30.000 € de l’Etat).

  • En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le partenariat mis en œuvre a été mis en place dans la perspective de la construction d’un contrat de filière. La convention triennale 2017-2019 porte sur l’économie artistique et culturelle et propose un soutien financier et/ou en ingénierie dans le cadre de 2 appels à projets, portant sur la structuration des entreprises de production des musiques actuelles et sur la coopération entre acteurs de musiques actuelles.  Le partenariat est alimenté à hauteur de 50.000€ par le CNV, 50.000€ par la Région et 25.000€ par l’Etat.

La Nouvelle-Aquitaine, 1ère région à signer un contrat de filière

Dans le prolongement des conventions de partenariat régionales, un premier contrat de filière a été signé en Nouvelle-Aquitaine le 1er septembre 2017, entre l’État, le CNV, la Région Nouvelle-Aquitaine et le RIM, Réseau des Indépendants de la Musique. Ce contrat de filière tire son origine de partenariats historiques, noués entre le CNV, les anciennes régions et les DRAC de Poitou-Charentes et d’Aquitaine. Etabli pour une durée de 3 ans, le contrat concerne la filière des musiques actuelles et des variétés dans toutes ses composantes et définit un périmètre sur le territoire de la grande région Nouvelle-Aquitaine. Il marque ainsi la première étape vers les nouveaux modèles de contrats de filière que l'État souhaite déployer, dans sa stratégie pour le soutien aux musiques actuelles. Le RIM est à l’initiative de cette démarche, avec la Région Nouvelle-Aquitaine. La coordination globale lui a été confiée par les partenaires publics signataires : il anime le comité stratégique et coordonne la démarche de concertation territoriale avec l’ensemble des parties prenantes de l’écosystème.

Ce contrat de filière a notamment permis la création du Fonds Créatif Nouvelle-Aquitaine. Co-financé par la Région Nouvelle-Aquitaine (110.000 €), le CNV (110.000 €) et l’État (20.000 €), le Fonds vise à accompagner les acteurs de musiques actuelles de la région dans les mutations qu’ils rencontrent, à sécuriser leur développement, encourager l’innovation sociale et la diversité culturelle. Des appels à projets sont d’ores et déjà lancés pour 2018 sur les thématiques suivantes : développement des coopérations professionnelles, expérimentation en matière d’actions culturelles, soutien aux liens et projets culturels de proximité, soutien aux labels indépendants structurants. Parallèlement, un dispositif de transfert de savoir-faire est ouvert : ce dispositif a pour objectif de faire le lien entre les professionnels de la région Nouvelle-Aquitaine et de leur proposer un cadre d’échange pour partager des outils, des techniques et des modes opératoires répondant à des problématiques communes.

Le projet de contrat de filière en Pays de la Loire

Dans la perspective du contrat de filière, le Pôle a réalisé en 2017 un diagnostic visant à présenter l’écosystème musical régional, à montrer la diversité des projets et des situations, tout en posant les enjeux qui traversent actuellement le secteur à l’échelle de la région. L’intérêt de ce diagnostic est de servir de base à des échanges constructifs pour fixer ensemble des priorités de travail. Des attentes ont déjà été fortement exprimées à l’occasion des 10 ans du Pôle en décembre dernier, suite au partage de ce diagnostic, à savoir : la coopération professionnelle de manière générale, la ressource à destination des projets jeunes, isolés ou des petites structures, le soutien à une économie culturelle de proximité, le soutien à des actions innovantes et expérimentations prenant en compte les questions de transition énergétique, ainsi que le soutien à des actions autour de l’accessibilité.

La prochaine étape est la rédaction du contrat de filière musiques actuelles, actuellement en cours de discussion entre la DRAC Pays de la Loire, la Région Pays de la Loire, Le Pôle et le CNV. Les co-financeurs pressentis sont l’Etat, la Région et le CNV. Quant à la coordination stratégique, il est question qu'elle soit confiée au Pôle. Le contrat de filière permettra d’encourager et de soutenir les dynamiques amorcées en Pays de la Loire. Les outils de diagnostic et de concertation déjà en place ont permis d’anticiper certaines problématiques au carrefour des enjeux culturels, sociétaux et économiques de la filière. Le Pôle, la DRAC des Pays de la Loire, la Région des Pays de la Loire et le CNV planche donc actuellement sur la rédaction d’un contrat avec l’objectif d’une signature et d’une mise en œuvre dès 2018, la collectivité régionale ayant d’ailleurs inscrit l’élaboration et d’adoption d’une telle convention dans sa stratégie régionale présentée en juin 2017.

 

 

CNV Contrat de Filière

Articles similaires

Actualité

Diffusion des spectacles de variétés et…

Le CNV livre les chiffres 2016

Le Centre National de la chanson, des Variétés et du jazz (CNV) a présenté ce lundi 25 octobre la 12e édition des Chiffres de la diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles. Disponibles en ligne, ces statistiques sont issues du traitement des déclarations perçues par le CNV dans le cadre de la gestion de la taxe sur les spectacle…
Actualité

Les fonds du CNV déplafonnés !

Audrey Azoulay annonce une hausse du plafond pour 2016 et une suppression pour 2017

Dans le cadre des débats de l'Assemblée nationale sur le Projet de Loi de Finances 2017, les 2 amendements liés au plafonnement des fonds redistribués à travers la taxe parafiscale du Centre national de la chanson, des variétés et du Jazz (CNV) ont été soit retiré, concernant celui visant un déplafonnement, ou rejeté après avis défavorable du gouv…
Actualité

Un partenariat pour penser l'avenir !

Le CNV, l'Etat et la région signent une déclaration commune

Dans le cadre des rendez-vous du Pôle, qui se sont tenu le lundi 9 novembre au Chabada, la DRAC des Pays de la Loire représentée par son directeur Louis Bergès, la Région des Pays de la Loire représentée par on vice-président Alain Gralepois et le Centre National des Variétés (CNV) représenté par son directeur Philippe Nicolas, ont signé une décla…

Annonces des adhérents

30 octobre - Paris
30 octobre - Paris
Une série produite par Sourdoreille et la Cie des Indes
24 é 25 Août
24 é 25 Août
Carrelles (Mayennes)
10 ans des Barons
10 ans des Barons
7 et 8 septembre à Ste Pazanne

Le Pôle de coopération des acteurs pour les musiques actuelles en Pays de la Loire est un réseau de compétences régional. Un réseau d’acteurs qui, fort de la mobilisation des structures musicales des Pays de la Loire, agit au carrefour du monde culturel, de l'économie et de la recherche. Expérimentation, concertation, observation, valorisation et appui aux initiatives, le Pôle permet aux structures musicales d’organiser leurs coopérations et de co-construire des politiques avec les collectivités territoriales, la Région des Pays de la Loire et les services de l’État.

Ayant l'intérêt général pour finalité, à travers le Pôle, les acteurs musicaux poursuivent les objectifs suivants : cultiver la diversité musicale, développer une filière économique et responsable, et anticiper les mutations sociétales. Concrètement, l'action du Pôle se traduit par 5 missions principales. Le Pôle ressource et accompagne les acteurs et les collectivités, les informe. Il anime les réseaux, facilite les échanges d'expériences. Il coordonne des chantiers thématiques et expérimente des solutions innovantes. Il observe et valorise l’écosystème musical des Pays de la Loire. Au plus près des initiatives et des collectivités, le Pôle favorise un dialogue nécessaire permettant de trouver collectivement des solutions face aux enjeux culturels, éducatifs, sociaux, économiques et politiques, auxquels tous sont confrontées. Co-Missionné par l’État et le Conseil régional des Pays de la Loire, l’action du Pôle est cogérée par ses adhérents. Ces membres actifs sont des personnes morales, actuellement près de 120 structures. Son conseil d’administration est à l’image de la diversité des musiques actuelles.

Le Pôle / Adresse : 6 rue Saint-Domingue - 44 200 Nantes - 02 40 20 03 25

  • Authentification