^

La filière musicale > Actualité

08 mars 2018

Le Maine et Loire lance un dispositif d'aide à la création

Ouvert à l’ensemble des champs artistiques !

Répondant aux orientations du projet de mandature « Anjou 2021 - Réinventons l’avenir », le Département et l’EPCC Anjou Théâtre ont engagé une réflexion commune sur la présence artistique en Anjou. Ainsi, le Département initie un nouveau programme d’aide à la création artistique, ouvert à l’ensemble des champs artistiques. A noter qu'il n'est pas nécessaire d'être implanté sur le territoire pour demander cette aide, qui a pour objectif de favoriser la présence artistique sur le territoire.

Le département du Maine et Loire souhaitant favoriser la présence artistique en Anjou créé un nouveau dispositif d'aide à la création dans les différents champs du Spectacle Vivant. L’aide départementale à la création en faveur des équipes artistiques professionnelles s’appuie sur un comité des arts vivants, organe consultatif associant territoires, programmateurs et personnes qualifiées issues des différentes disciplines représentées, réuni et animé par le Département. L’instruction des dossiers de demande est organisée en deux sessions, à savoir une au mois de mai 2018, et une au mois d’octobre 2018.

Objectifs

  • Favoriser la présence artistique en Anjou ;
  • Inscrire les compagnies professionnelles dans les réseaux départementaux ;
  • Rendre accessibles l’offre et le processus de création, au plus proche des publics, avec une attention particulière portée au milieu rural ;
  • Promouvoir la créativité, la nouveauté des formes présentées ;
  • Favoriser la diversité artistique et culturelle (ouverture à toutes les disciplines des arts vivants) ;
  • Soutenir des propositions de création offrant un potentiel de diffusion par les territoires programmateurs ;
  • Créer une dynamique de partenariat entre les équipes artistiques et le Département.

Critères d'éligibilité

Les bénéficiaires doivent obligatoirement être des équipes artistiques professionnelles.
Par ailleurs, le Département fait le choix de l’ouverture du dispositif aux structures hors département, dès lors que ces dernières s’engagent dans une démarche d’ancrage de leur projet artistique en Anjou. De fait, la présence artistique constitue une condition indispensable aux projets tels qu’ils seront présentés.

  • Qualité de la note d’intention (sens du projet de création, qualité artistique, viabilité économique) ;
  • Dimension et ambition du spectacle : qualité du support de création choisi et innovation dans son approche, le cas échéant ;
  • Prise en compte des publics et des populations destinataires du spectacle dans le montage du projet ;
  • Adaptation des moyens techniques aux ambitions artistiques, adéquation de la fiche technique avec les contraintes techniques des lieux de diffusion visés ;
  • Stratégie et réseaux de diffusion envisagés ;
  • Équilibre du budget présenté : vérité des coûts, adéquation avec les moyens mis en oeuvre et l’ambition affichée, rémunération des équipes mobilisées pour le projet, situation financière du porteur de projet ;
  • Actions de sensibilisation, de médiations élaborées en lien avec cette création ;
  • Partenariats développés avec les acteurs culturels locaux, en cohérence avec le territoire ciblé (écoles de musique, bibliothèques, structures de diffusion, programmateurs, etc.) ;
  • Retombées attendues sur l’environnement culturel du territoire.

En outre, les bénéficiaires s’engagent sur les points suivants :

  • La compagnie proposera un projet à dimension intercommunale, en s’appuyant sur un réseau d’intercommunalités (cf. carte jointe en annexe) présentation d’une stratégie de diffusion ;
  • La règlementation en matière de droit du travail (salaire des artistes) doit être respectée ;
  • La compagnie doit être à jour de sa licence d’entrepreneur du spectacle de deuxième catégorie

Les services du Département s’emploieront à accompagner les créations soutenues dans une démarche partenariale :

  • Mise en relation avec les interlocuteurs et partenaires oeuvrant sur les territoires ;
  • En appui pour orienter les structures sur la configuration territoriale du Maine-et-Loire ;
  • Offre d’une expertise et d’une ressource dédiée aux arts vivants (Château du Plessis Macé)
  • Accompagnement pour la diffusion ;
  • Évaluation partagée durant le processus de création et à l’issue du projet.

Budget

  • La subvention départementale ne dépassera pas 30% du budget prévisionnel présenté ; 
  • Le budget de création doit être équilibré entre les dépenses et les recettes ;
  • Le budget doit présenter un bon équilibre entre les soutiens publics confirmés et recettes attendues : première et part des préachats destinée à financer la création ;
  • Les dépenses éligibles comprennent le travail de création et la première représentation ;
  • Les dépenses de valorisation ne seront pas prises en compte dans le calcul de la subvention, et ne doivent pas apparaître dans le budget présenté.

Planning

Calendrier de la session de mai 2018
Date limite de réception des demandes : 6 avril 2018
Jury comité arts vivants : mai 2018
Délibération des instances départementales
Notifications : juillet 2018


Calendrier de la session d'octobre 2018
Date limite de réception des demandes : 1er septembre
Jury comité arts vivants : seconde quinzaine d'octobre
Délibération des instances départementales
Notifications : décembre 2018

Infos pratiques

  • Anne Blaison – Chargée des pratiques artistiques - 02 41 25 62 76
  • Myriam De Kepper – Gestionnaire de dossiers culturels - 02 41 25 62 60
  • Anne Loiseau – Administratrice EPCC Anjou Théâtre - 02 41 81 46 38
Subventions filière musicale création

Articles similaires

Appui aux acteurs

Entrepreneuriat dans la musique

Quelles spécificités et quels enjeux ?

La 2e édition du Forum Entreprendre dans la Culture en Pays de la Loire se tiendra le 22 mars 2018 au Mediacampus à Nantes. Ce forum mobilise des acteurs et témoins d'une dizaine de filières régionales : Livre, Cinéma, Patrimoine, Artisanat, Arts Visuels, Médias, Jeux vidéo... Mais qu'en est-il spécifiquement dans la musique ? A partir de repères …
Actualité

Un Zenith très convoité !

Qui exploitera le Zénith de Nantes dès 2019 ?

Avec plus de 300 000 entrées par an, le Zénith de Nantes est une salle qui attire les publics et les convoitises. Le lieu appartient à Nantes Métropole qui, par une délégation de service public (DSP), en confie l’exploitation à un tiers. Cette DSP arrive à échéance. Plusieurs sociétés sont sur les rangs pour reprendre la gestion, ou la conserver. …
Les adhérents

Portraits croisés d'entrepreneurs !

Focus sur des projets musicaux en Pays de la Loire

L’entrepreneuriat culturel, et notamment musical, fait l’objet de nombreuses initiatives en Pays de la Loire et se veut de plus en plus innovant et créatif, à l’image d’Orange Platine à Angers, spécialisé dans la technique de l’improvisation, ou du Moulin Créatif à Montaigu, qui accompagne les projets de professionnalisation sur un modèle d’économ…

Annonces des adhérents

Showcase
Showcase
Journée pro - 8/01/19
Formation certifiante
Formation certifiante
Formation au titre professionnel MIMA
Nouveau single
Nouveau single
voir le clip

Le Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de la Loire est un réseau de compétences régional qui, fort de la mobilisation des structures musicales, agit au carrefour du monde culturel, de l’économie et de la recherche. Le Pôle permet aux structures musicales d’organiser leurs coopérations et de co-construire des politiques avec les collectivités territoriales, la Région des Pays de la Loire et les services de l’État. En adhérant au Pôle, les acteurs musicaux poursuivent les objectifs suivants : cultiver la diversité musicale, développer une filière économique et responsable, anticiper les mutations sociétales.

A travers ses missions, le Pôle informe et accompagne les acteurs et les collectivités. Il anime les réseaux, facilite les échanges et coordonne des chantiers thématiques. Il observe et met en valeur l’écosystème musical dans sa diversité. Au plus près des initiatives, le Pôle favorise un dialogue nécessaire permettant de trouver des solutions face aux enjeux culturels, éducatifs, sociaux, économiques et politiques. Co-Missionné par l’État et le Conseil régional des Pays de la Loire, le Pôle est cogéré par ses adhérents.

Le Pôle / Adresse : 6 rue Saint-Domingue - 44 200 Nantes - 02 40 20 03 25

  • Authentification