^

La filière musicale > Actualité

Le ministère lance un "Panorama" et une charte des festivals

Vers un soutien des Festivals exemplaires

A l'occasion de son passage au festival des Vieilles Charrues, Françoise Nyssen a annoncé la diffusion d'une "Charte des festivals" et la mise en ligne d'un "Panorama des festivals". Ces deux initiatives se situent dans le prolongement direct de la mission confiée il y a six mois à Serge Kancel, inspecteur général des affaires culturelles devenu "référent permanent et transversal" des festivals. La Ministre annonce la volonté de l'Etat de soutenir des festivals exemplaires.

Les festivals prennent une part de plus en plus importante dans le paysage culturel et font l'objet de nombre de spéculations ces dernières années.

Avec l'arrivée de grands groupes internationaux qui rachètent ou créent des manifestations, l"équilibre économique des festivals devient jour après jours complexe voire sans issue. Si on corrèle l'explosion des cachets d'artistes et l'augmentation des coûts de sécurité notamment avec la dernière circulaire Collomb, permettant la facturation aux organisateurs des coûts de mobilisation des forces de l'ordre toujours plus important, le point d'équilibre des festivals indépendants atteint aujourd'hui des niveaux de l'ordre de 95 à 98% de taux de remplissage. L'équation devient donc impossible...

Dans ce contexte, la Ministre de la Culture a dévoilé "un panorama des festivals", présenté  à la fois comme un outil d'information des publics et un outil d'observation permettant "d'étudier l'évolution du paysage d'année en année, la pérennité des festivals, les créations et les disparitions" et enfin "outil de pilotage et de suivi pour nos politiques, nos subventions, [qui] va nous permettre d'agir de façon plus efficace, plus juste, face aux défis que les festivals indépendants peuvent rencontrer en France".

Ce panorama rescence aujourd'hui 2000 manifestations sur les 10 000 existants en France. Pour les festivals non encore recensés, une fiche type et une adresse mail spécifique dédiée (contact-panorama-festivals@culture.gouv.fr) permettent aux organisateurs de se faire connaître et d'être intégrés au panorama, sous réserve "d'un minimum de modération et de vérification des informations".

La Ministre a profité de la publication de ce panorama pour dévoiler une charte des festivals qui affirme "un engagement politique en faveur des festivals, de leur rôle sur les territoires et de l'écosystème culturel qu'ils créent". Cette charte constitue aussi un engagement à soutenir les festivals "exemplaires" sur différents plans (excellence et diversité artistique, efforts tarifaires, empreinte territoriale, responsabilité sociale et environnementale...), mais aussi les festivals émergents et ceux dont le modèle économique est fragile. 

La charte s'en tient à des principes généraux sur les festivals qualifiés "lieux de partage, une force pour les territoires". Elle précise qu'"une attention particulière de l'État et des collectivités est plus que jamais nécessaire" car "ils ont la responsabilité essentielle et conjointe d'aider les festivals à conserver le rôle d'expérimentation et d'incubateur qui est le leur depuis plusieurs dizaines d'année, à conserver l'indépendance de leur programmation et leur liberté, de prendre des risques et de prospecter les nouveaux talents, à opérer les mutations nécessaires".

Ce document servira de base à une concertation entre Etat et collectivités locales permettant de construire des solutions permettant de répondre aux trois grands enjeux des festivals : "la variation des subventions publiques, qui est liée aux contraintes budgétaires, mais qui fragilise les festivals qui en dépendent", "la prise en charge des coûts de sécurité dans le contexte d'une menace terroriste toujours élevée" et enfin l'enjeu du risque lié à la concentration dans le secteur des festivals.

Festivals

Articles similaires

Actualité

Les Escales, du 27 au 29 juillet 2018

Tarif préférentiel pour les adhérents du Pôle

Situé dans un cadre d’exception, sur le port de Saint Nazaire, le Festival Les Escales accueille, depuis 27 ans, près de 50 000 spectateurs sur le site du Petit Maroc. Cette année le festival met en avant la ville australienne de Melbourne avec des artistes comme Confidence Man, RVG, Remi, Alex Lahey, Ecca Vandal, Ben Whiting, Fantastic Man, CC:D…
Développement durable

Le guide de l'énergie maîtrisée

La version française est disponible

Sous l'impulsion des organisateurs des BIS, le guide de référence "The powerfull thinking guide 2017" a été traduit en partenariat avec Reditec, l'association des Directeurs Techniques et le réseau Eco-Evénement. Ce guide recense l'ensemble des meilleures pratiques de sobriété énergétique des festivals au Royaume-Uni. Une version française est déj…
Développement durable

Le Dub Camp Festival est primé !

dans la catégorie « COMMENDED » au Greener Festival Awards 2017

Le Greener Festival Award est un trophée de prestige qui récompense les festivals les plus audacieux dans leur démarche éco-responsable, parmi plus de 500 festivals internationaux, comme Oyafestivalen (Norway), Glastonbury (UK), Boom Festival (Portugal), Primavera (Spain) ou encore Welcome to the Future (Netherlands)... Seuls 4 festivals français …

Annonces des adhérents

du 27 au 29 septembre
du 27 au 29 septembre
3 jours de propositions culturelles interactives
Spectacles vagabonds
Spectacles vagabonds
La scène mobile U.folia se prépare
10 ans de Futur
10 ans de Futur
le 29 septembre à Trempo

Le Pôle de coopération des acteurs pour les musiques actuelles en Pays de la Loire est un réseau de compétences régional. Un réseau d’acteurs qui, fort de la mobilisation des structures musicales des Pays de la Loire, agit au carrefour du monde culturel, de l'économie et de la recherche. Expérimentation, concertation, observation, valorisation et appui aux initiatives, le Pôle permet aux structures musicales d’organiser leurs coopérations et de co-construire des politiques avec les collectivités territoriales, la Région des Pays de la Loire et les services de l’État.

Ayant l'intérêt général pour finalité, à travers le Pôle, les acteurs musicaux poursuivent les objectifs suivants : cultiver la diversité musicale, développer une filière économique et responsable, et anticiper les mutations sociétales. Concrètement, l'action du Pôle se traduit par 5 missions principales. Le Pôle ressource et accompagne les acteurs et les collectivités, les informe. Il anime les réseaux, facilite les échanges d'expériences. Il coordonne des chantiers thématiques et expérimente des solutions innovantes. Il observe et valorise l’écosystème musical des Pays de la Loire. Au plus près des initiatives et des collectivités, le Pôle favorise un dialogue nécessaire permettant de trouver collectivement des solutions face aux enjeux culturels, éducatifs, sociaux, économiques et politiques, auxquels tous sont confrontées. Co-Missionné par l’État et le Conseil régional des Pays de la Loire, l’action du Pôle est cogérée par ses adhérents. Ces membres actifs sont des personnes morales, actuellement près de 120 structures. Son conseil d’administration est à l’image de la diversité des musiques actuelles.

Le Pôle / Adresse : 6 rue Saint-Domingue - 44 200 Nantes - 02 40 20 03 25

  • Authentification