^

La filière musicale > Actualité

Etre exemplaire entre le marteau, l'enclume, la carotte et le baton

Hausse des coûts, phénomènes de concentration, contexte sécuritaire...

L’été fut chaud. En particulier pour les festivals. A l’image d’une saison touristique contrastée, certaines manifestations ont marqué le pas, des dates n’affichant pas "complet" alors que le break des festivals est à présent très proche des jauges maximales. L’équation financière est complexe voire impossible. Surtout si les dépenses de sécurité flambent et que l’Etat songe à facturer la présence de ses forces de l’ordre. De son côté, Francoise Nyssen veut soutenir l'exemplarité des festivals.

L'état facture "avec discernement"

Point d’actu sur la facturation des dépenses des forces de l'ordre aux organisateurs de manifestations culturelles en France et en Pays de la Loire

L’actu a été marquée par la question de la facturation aux festivals des dépenses des forces de l’ordre. Une instruction du Ministère de l’Intérieur a généré des réactions dont celle de Jack Lang qui sonne l’alarme en juillet. Gérard Collomb et Françoise Nyssen ont tenté de rassurer par un communiqué mais des festivals annulent face à l’incertitude financière. Les orgas professionnelles considèrent que l’indemnisation fragilise les évènements et pose question en termes de liberté d’expression.

Un panorama national des festivals

Le Ministère de la Culture publie un Panorama national des festivals

Le Ministère de la culture s'empare de la question des festivals, et s’appuie pour ce faire sur un panorama des festivals réalisés dans le cadre de la mission confiée il y a six mois à Serge Kancel, Inspecteur général des affaires culturelles (Igac) devenu référent permanent et transversal des festivals. Ce panorama est une première version qui recense aujourd'hui 2 000 manifestations sur les 10 000 existants en Pour les Pays de la Loire, 147 festivals de toutes natures sont identifiés.

Une charte des festivals

Le Ministère de la Culture lance une Charte des festivals

Dans un contexte compliqué pour les organisateurs de festivals, coincés entre phénomènes de concertation et hausse des coûts, le Ministère de la culture lance un projet de charte des Festivals. Édité en parallèle de la publication d'un panorama des festivals, ce document affirme "un engagement politique en faveur des festivals, de leur rôle sur les territoires et de l'écosystème culturel qu'ils créent" selon le Ministère, et constitue un appel à soutenir les festivals dits "exemplaires".

Festivals

Articles similaires

Actualité

Les Escales, du 27 au 29 juillet 2018

Tarif préférentiel pour les adhérents du Pôle

Situé dans un cadre d’exception, sur le port de Saint Nazaire, le Festival Les Escales accueille, depuis 27 ans, près de 50 000 spectateurs sur le site du Petit Maroc. Cette année le festival met en avant la ville australienne de Melbourne avec des artistes comme Confidence Man, RVG, Remi, Alex Lahey, Ecca Vandal, Ben Whiting, Fantastic Man, CC:D…
Développement durable

Le guide de l'énergie maîtrisée

La version française est disponible

Sous l'impulsion des organisateurs des BIS, le guide de référence "The powerfull thinking guide 2017" a été traduit en partenariat avec Reditec, l'association des Directeurs Techniques et le réseau Eco-Evénement. Ce guide recense l'ensemble des meilleures pratiques de sobriété énergétique des festivals au Royaume-Uni. Une version française est déj…
Développement durable

Le Dub Camp Festival est primé !

dans la catégorie « COMMENDED » au Greener Festival Awards 2017

Le Greener Festival Award est un trophée de prestige qui récompense les festivals les plus audacieux dans leur démarche éco-responsable, parmi plus de 500 festivals internationaux, comme Oyafestivalen (Norway), Glastonbury (UK), Boom Festival (Portugal), Primavera (Spain) ou encore Welcome to the Future (Netherlands)... Seuls 4 festivals français …

Annonces des adhérents

10 ans des Barons
10 ans des Barons
7 et 8 septembre à Ste Pazanne
10 ans de Futur
10 ans de Futur
le 29 septembre à Trempo
Samedi 15 septembre 2018
Samedi 15 septembre 2018
La Conserverie fait son inventaire

Le Pôle de coopération des acteurs pour les musiques actuelles en Pays de la Loire est un réseau de compétences régional. Un réseau d’acteurs qui, fort de la mobilisation des structures musicales des Pays de la Loire, agit au carrefour du monde culturel, de l'économie et de la recherche. Expérimentation, concertation, observation, valorisation et appui aux initiatives, le Pôle permet aux structures musicales d’organiser leurs coopérations et de co-construire des politiques avec les collectivités territoriales, la Région des Pays de la Loire et les services de l’État.

Ayant l'intérêt général pour finalité, à travers le Pôle, les acteurs musicaux poursuivent les objectifs suivants : cultiver la diversité musicale, développer une filière économique et responsable, et anticiper les mutations sociétales. Concrètement, l'action du Pôle se traduit par 5 missions principales. Le Pôle ressource et accompagne les acteurs et les collectivités, les informe. Il anime les réseaux, facilite les échanges d'expériences. Il coordonne des chantiers thématiques et expérimente des solutions innovantes. Il observe et valorise l’écosystème musical des Pays de la Loire. Au plus près des initiatives et des collectivités, le Pôle favorise un dialogue nécessaire permettant de trouver collectivement des solutions face aux enjeux culturels, éducatifs, sociaux, économiques et politiques, auxquels tous sont confrontées. Co-Missionné par l’État et le Conseil régional des Pays de la Loire, l’action du Pôle est cogérée par ses adhérents. Ces membres actifs sont des personnes morales, actuellement près de 120 structures. Son conseil d’administration est à l’image de la diversité des musiques actuelles.

Le Pôle / Adresse : 6 rue Saint-Domingue - 44 200 Nantes - 02 40 20 03 25

  • Authentification