^

La filière musicale > Actualité

31 octobre 2018

Les Dispositifs européens

La musique dans tout cela ?

La musique est plus consommée que jamais. Selon la Commission européenne, le secteur de la musique génère plus de 25 milliards d’euros par an en Europe. Cette contribution significative à l’économie globale, implique une attention particulière à un secteur en pleine mutation. Quels dispositifs proposés par l’Union européenne sont ouverts au secteur musical ? Comment y avoir accès ?

Fonds structurels européens

Pour favoriser la croissance et l’emploi, les États membres de l’Union européenne ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020, pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Dans ce cadre, des fonds d’intervention, à savoir les FESI (fonds structurels et d'investissement), ont été définis par l’Union européenne. Les priorités sont fixées en fonction des pays et des régions concernées. La gestion est  confiée aux Régions, responsables de la déclinaison de ces politiques sur leurs territoires. Pour ce faire, elles disposent d’une enveloppe de crédits européens pour sélectionner et suivre les projets qui contribueront à leur développement.

Parmi les fonds structurels, le FEDER (fonds européen de développement régional) a pour vocation de renforcer la cohésion économique et sociale dans l’Union européenne en corrigeant les déséquilibres entre ses régions. Pour la période 2014-2020, la Région des Pays de la Loire dispose d’une enveloppe de 302,7 millions d’euros au titre du FEDER pour soutenir des projets en faveur de la compétitivité de l’économie et du développement solidaire et durable des territoires.

De son côté, le FSE (fonds social européen) est le principal instrument financier de l’Union Européenne pour la mise en œuvre de sa stratégie pour l’emploi. Jusqu’en 2020, dans les Pays de la Loire, le FSE soutiendra principalement des actions en faveur de la formation professionnelle, l’enseignement supérieur, l’apprentissage, l'orientation, le retour vers l'emploi et l'inclusion sociale. Ce fonds fait l’objet d’un pilotage partagé entre les services de l’État et de la Région en fonction de leurs domaines de compétences. La Région Pays de la Loire gère les 74.2 millions d’euros d’aides accordées par l’Union Européenne pour financer des projets en faveur de la formation professionnelle des demandeurs d’emploi, l'accès et la réussite dans l'enseignement supérieur, l'apprentissage et l'orientation.

Par ailleurs, de 2014 à 2020, la Région des Pays de la Loire dispose d’une enveloppe au titre du FEADER (fonds européen agricole). Une partie de ce fonds est attribuée à travers la démarche appelée LEADER (liaison entre actions de développement de l’économie rurale). L’objectif est de soutenir le développement et l’aménagement durable des territoires ruraux et péri-urbains. Des groupes d’action locale établissent une stratégie pour le développement de leur territoire et un plan d’actions dans des domaines jugés prioritaires que sont la transition énergétique, la préservation de l’environnement et les solidarités territoriales. A ce titre, l'association Aubin d'son, pôle musical de l’association ARCEL, a bénéficié d'un financement pour l'acquisition de matériel technique du studio de répétition.

Programmes européens

Du côté des programmes, des appels à projet sont définis et gérés par l’Union Européenne : ils déclinent les objectifs poursuivis par les politiques sectorielles et transversales de l’Union européenne et sont octroyés sous forme de subventions accordées à des projets spécifiques.

Horizon 2020 est le programme de financement de la recherche et de l'innovation de l'Union européenne pour la période 2014-2020. S'il est ouvert aux acteurs du secteur culturel ou créatif, le programme s’articule autour de trois grandes priorités : l’excellence scientifique, la primauté industrielle et les défis sociétaux.

Quant au programme Europe Creative, il dédié aux secteurs culturels et créatifs. C'est un outil d’investissement face aux changements structurels posés par la mondialisation et le passage au numérique. Doté d’un budget de 1,4 milliard d’euros, il a pour objectif de renforcer pour 2020 la diversité culturelle et artistique européenne et la compétitivité des secteurs concernés. Il se compose des volets Culture et Média, et depuis 2016 du volet trans-sectoriel pour encourager l’entrepreneuriat culturel. Mire, l'association nantaise de cinéma expérimental et d’image en mouvement, a obtenu un financement pour le projet RE MI, axé sur la création, la conservation et la diffusion des connaissances techniques du film analogique. Ce projet est une coopération néerlando-franco-allemande.

Parmi les dispositifs du programme Europe Creative, il y a Music Moves Europe spécifiquement mis en place pour aider le secteur musical face au contexte de numérisation. Ses objectifs sont de promouvoir la créativité et l'innovation, sauvegarder et élargir la diversité de la musique européenne, aider le secteur à s'adapter à la numérisation. En 2016, Trempolino a obtenu un financement via le programme Europe Creative, pour le projet European Music Incubator, à destination des musiciens émergents souhaitant diversifier leurs activités. European Music Incubator est porté par Trempolino avec l’aide de 4 partenaires européens : Lab852 (Zagreb, Croatie), Municipalité de Gènes (Italie), University de Tartu Viljandu Culture Academy (Estonie) et Sound City Music Festival (Liverpool, Grande-Bretagne). Il se conclut en novembre 2018 avec l'organisation de la convention Slash.

Enfin, le programme Erasmus+. Il s'agit du programme européen dont les pôles régionaux des filières culturelles sont lauréats. Ce programme vise à soutenir financièrement des actions de mobilités et de séjours à l'étranger afin de partager les pratiques innovantes. De nombreux organismes peuvent participer au programme, qu’ils soient des associations, des établissements ou des institutions. Le Pont Supérieur est labellisé Erasmus+ et a développé des partenariats avec d’autres établissements européens : les étudiants musiciens peuvent ainsi bénéficier du programme d’échange Erasmus+.

Et après 2020 ?

Dans le prolongement du programme Music Moves Europe, la Commission européenne propose un soutien spécifique à la filière musicale dans le cadre de la préfiguration du programme Europe Creative 2021-2027. Outre la reconduction d’actions déjà existantes, la nouvelle mouture cherche à appuyer la transformation numérique, l’internationalisation de la diffusion des œuvres européennes et la mobilité des acteurs du secteur. Le budget prévoit une hausse de 27%. Le volet Média continuerait d’assurer un soutien à la production, à la diffusion et à l’accessibilité des œuvres audiovisuelles européennes. Des efforts supplémentaires seraient fournis dans l’aide à l’assimilation des nouvelles technologies, ou encore dans la diffusion européenne et internationale des œuvres et des artistes. 

Etre accompagné pour candidater à un programme européen

Afin d’encourager les acteurs culturels ligériens à s’approprier l’espace européen et ses institutions comme l’accès aux programmes communautaires, la Région des Pays de la Loire se propose d’accompagner les acteurs culturels dans la sensibilisation et la formation aux enjeux et outils de financement, la définition et la mise en œuvre de projets de coopération européenne. Pour cela, 2 formes de soutien sont proposés avec une information régulière sur les programmes et un accompagnement à la définition du projet.

Après un premier échange sur le contenu du projet, le service culture peut diriger son initiateur, pour consultation préalable, vers différents interlocuteurs tels que le Relais culture Europe, une plateforme d’innovation sur l’Europe et la culture. Il remplit, en France, la fonction de Bureau Europe Créative de l’Union européenne. Il accompagne les acteurs culturels et créatifs, grâce à du conseil et de l’ingénierie sur le développement et le financement de projets européens, du développement de capacité d’innovation et de coopération, de l’animation de réseaux de recherche et de débats sur les transformations de nos secteurs et sociétés. Chaque trimestre, le Relais Culture Europe est présent en région. Ses représentants animent des réunions d’information, thématiques et sont disponibles pour des rendez-vous individuels (conseil, définition stratégique, écriture…), programme de rencontre intitulé LabEurope Pays de la Loire.

Une fois ces interlocuteurs rencontrés, la faisabilité du projet vérifié et les premiers partenaires européens identifiés, la Région des Pays de la Loire peut accorder une aide au montage de projets européens. Elle permet à son initiateur de travailler sur la construction du projet, de se déplacer à la rencontre des partenaires potentiels ou encore de faire appel à des compétences externes pour la rédaction du dossier. Le montant de l’aide au montage de projets européens ne peut pas excéder 7.000 € (validité de l’aide : 1 an, reconduction éventuelle d’un an). Le contact, au service culture, est Peggy Diverrès : 02.28.20.51.48.

europe le Pont Supérieur Aubin d'son Trempolino

Articles similaires

Actualité

Evolution de Music Moves Europe

une étude commandée sur l'export de la musique

Lancée en Février 2018, une Action Préparatoire, intitulée « Music Moves Europe : Boosting European music diversity and talent », a pour but d’évaluer et de préfigurer des actions adaptées pour un financement européen de la musique plus ciblé à l’horizon 2020. Dans ce contexte, la Commission Européenne a choisi Le Bureau Export, en partenariat ave…
Actualité

Dispositifs européens

Retours d'expériences

Pour développer ses activités en local ou à l’international, les acteurs et porteurs de projet du secteur musical peuvent prétendre aux dispositifs européens en vigueur. Quelles sont les expériences du secteur musical avec les différents programmes tel qu’Europe Créative ou les fonds structurels tels que Feder ? Les résultats sont-ils à la hauteur…
Actualité

Live DMA

Réseau européen pour les salles et festivals de musiques actuelles

Le travail en réseau peut également se réaliser à l’échelle européenne. C’est le cas pour Live DMA dont le siège social est situé à Nantes. Le réseau réunit 18 fédérations nationales musiques actuelles dans 14 pays européens, dont la Fedelima et le collectif Culture Bar-Bars en France. « Son objectif est d’aider ses membres à chercher des partenai…

Annonces des adhérents

le 31 janvier à la Boule Noire
le 31 janvier à la Boule Noire
ALV MGMT & Syncope Prod
Tranzistor #64
Tranzistor #64
Saisons culturelles, regard en coulisses
30 octobre - Paris
30 octobre - Paris
Une série produite par Sourdoreille et la Cie des Indes

Le Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de la Loire est un réseau de compétences régional qui, fort de la mobilisation des structures musicales, agit au carrefour du monde culturel, de l’économie et de la recherche. Le Pôle permet aux structures musicales d’organiser leurs coopérations et de co-construire des politiques avec les collectivités territoriales, la Région des Pays de la Loire et les services de l’État. En adhérant au Pôle, les acteurs musicaux poursuivent les objectifs suivants : cultiver la diversité musicale, développer une filière économique et responsable, anticiper les mutations sociétales.

A travers ses missions, le Pôle informe et accompagne les acteurs et les collectivités. Il anime les réseaux, facilite les échanges et coordonne des chantiers thématiques. Il observe et met en valeur l’écosystème musical dans sa diversité. Au plus près des initiatives, le Pôle favorise un dialogue nécessaire permettant de trouver des solutions face aux enjeux culturels, éducatifs, sociaux, économiques et politiques. Co-Missionné par l’État et le Conseil régional des Pays de la Loire, le Pôle est cogéré par ses adhérents.

Le Pôle / Adresse : 6 rue Saint-Domingue - 44 200 Nantes - 02 40 20 03 25

  • Authentification