^

Coopérations > Cafés-Cultures

04 mars 2019

La vie nocturne sous la loupe de l’Observatoire des Politiques Culturelles

Sortie Hiver 2019 de la revue des politiques culturelles : « Cultures de la nuit : Quels enjeux et quels défis ? »

La nuit est une question de politique publique éclectique allant de la vie culturelle, à celle du travail, de la mobilité, de l’éclairage urbain, du tourisme, etc. Entre la ville qui travaille, qui dort et qui s'amuse, comment répondre à des attentes parfois contradictoires ? Le dernier numéro de la revue des politiques culturelles : l’Observatoire, analyse les enjeux et innovation démocratique de la vie nocturne.

Bureau des temps, Conseil ou maire de la nuit : des collectivités se dotent de dispositifs pour gérer la nuit et esquissent les premiers pas de politiques publiques de la nuit. En quoi la nuit est un cas d'école en matière de transversalité des politiques publiques ?

"Les politiques de la nuit qui émergent apparaissent en tension entre impératifs d’ordre public et logiques de marketing territorial. Comment les accompagner en termes de politiques publiques ? Quelles questions soulèvent les pratiques artistiques et culturelles nocturnes en termes de gestion des mobilités, d’ouverture des lieux artistiques et culturels ou de mise à disposition des espaces publics, d’organisation de l’offre culturelle mais aussi de demande de groupes sociaux divers ? Quels problèmes de voisinage et de sécurité ces activités engendrent-elles ? En quoi stimulent-elles les coeurs de ville mais quelles contraintes particulières représentent-elles par ailleurs ?"

L'accent est aussi mis sur la question du genre, entre paradoxe, représentations, danger, quel rapport à la vie nocturne et quelle représentation et imaginaire de cet espace-temps particulier ? Sans compter, l’édito de Jean-Pierre Saez qui remet au cœur du débat l’importance de la coopération, à la fois au regard des politiques publiques et au regard des enjeux culturels : "il n'y a pas acte plus culturel que celui de coopérer" écrit-il. Il met en avant le caractère indispensable de la coopération dans un monde d'interdépendance et de connexions.

De Rennes à Sao Paulo, en passant par Paris, Berlin et même Montréal - grâce à l'article de Will Straw,  la question des enjeux de la vie nocturne est internationale et les différents articles du n°53 de la revue permet une approche comparative de ces villes. 

Enfin l'article "Jeunesses et vie nocturne : vers une ville plus altruiste" permet de s'imprégner de ces questionnements avant de s'inscrire pour ceux qui le souhaitent aux journées de mi-avril relayées par la Plateforme de la vie nocturne et organisées par la DDSCPP du Cher et la Ligue de l'enseignement du Cher (FOL 18) : la 3ème rencontre nationale "jeunes, fêtes et territoires" à l'occasion du festival du Printemps de Bourges. 

Pour en savoir plus :

 

Plateforme Nationale de la Vie Nocturne

Articles similaires

Actualité

Séminaire de la Plateforme de la Vie No…

les 14 et 15 juin 2018 à Saint-Nazaire

Créée en 2017, la Plateforme de la Vie Nocturne constitue un espace de réflexions sur les problématiques de l'espace public la nuit. Après la publication des Actes et la conférence de septembre 2017 à Paris, la plateforme organise un séminaire, ouvert aux adhérents de leurs membres (donc aux adhérents du Pôle), les 14 et 15 juin 2018 à Saint-Nazai…
Chantiers collectifs

Conférence nationale de la vie nocturne

Publication des Actes de la Conférence de Paris (sept. 2017)

La Conférence nationale de la vie nocturne s'est tenue les 14 et 15 septembre 2017 à Paris. Elle a réuni plus de 500 participants et 50 collectivités dont 11 Villes Européennes. Avec une approche inévitablement globale et interdisciplinaire, se pose la question de comment allier la « nuit festive », « la nuit reposante » et la « nuit de travail ».…
Actualité

Suivre les conseils de la nuit ...

Retour sur la Conférence nationale de la vie nocturne

Les 14 et 15 sept. 2017, la Conférence nationale de la vie nocturne a réuni à Paris, près de 450 personnes dont 50 collectivités. Organisé par la Plateforme Nationale de la Vie Nocturne, cet événement, destiné aux acteurs publics et professionnels, a été l’occasion de partager et d’enrichir des travaux réalisés tout au long de l’année. Profitons-e…

Annonces des adhérents

Réunion d'info cycle Pro MIMA
Réunion d'info cycle Pro MIMA
Samedi 30 mars 2019 de 10:00 à 12:00
Release Party à Stereolux
Release Party à Stereolux
le Samedi 2 Mars
FORFAIT ENREGISTREMENT 2 JOURS
FORFAIT ENREGISTREMENT 2 JOURS
Pour 600 € avec hébergement inclus (2 nuits – 8 pers) du 1er avril au 30 juin

Le Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de la Loire est un réseau de compétences régional qui, fort de la mobilisation des structures musicales, agit au carrefour du monde culturel, de l’économie et de la recherche. Le Pôle permet aux structures musicales d’organiser leurs coopérations et de co-construire des politiques avec les collectivités territoriales, la Région des Pays de la Loire et les services de l’État. En adhérant au Pôle, les acteurs musicaux poursuivent les objectifs suivants : cultiver la diversité musicale, développer une filière économique et responsable, anticiper les mutations sociétales.

A travers ses missions, le Pôle informe et accompagne les acteurs et les collectivités. Il anime les réseaux, facilite les échanges et coordonne des chantiers thématiques. Il observe et met en valeur l’écosystème musical dans sa diversité. Au plus près des initiatives, le Pôle favorise un dialogue nécessaire permettant de trouver des solutions face aux enjeux culturels, éducatifs, sociaux, économiques et politiques. Co-Missionné par l’État et le Conseil régional des Pays de la Loire, le Pôle est cogéré par ses adhérents.

Le Pôle / Adresse : 6 rue Saint-Domingue - 44 200 Nantes - 02 40 20 03 25

  • Authentification