^

Le réseau > Portraits d'acteurs

04 mars 2019

Le concert : un outil pédagogique

De l'école du spectateur à la démarche de création

"Dès qu'on est devant un enfant ou un ado on a un rôle d'éducateur. On transmet quelque chose même si ce n'est pas formel" estime Xavier Thibaud, musicien sur le projet Kind of Pop. "Un des objectifs que j'espère atteindre c'est de démythifier la posture d'artiste, que le public ait une vision plus proche de la réalité de ce qu'est être musicien." Ce postulat semble partager tant la diffusion Jeune Public est liée aux séances scolaires, plaçant le jeune public tel un spectateur en apprentissage.

Faire découvrir des esthétiques

"Avec les outils de diffusion disponibles, les enfants ont une culture musicale qui dépasse la musique pour enfant" constate Melanie Legrand, responsable de l'action culturelle pour l'association Songo. "Dès le départ, le propos de la diffusion Jeune Public à l'Olympic était de permettre aux enfants d’écouter autres choses que ce qui est diffusé à la télé.(...) Il y avait une attente du public, le développement d'un réseau d'artistes et des propositions qualitatives et non-infantilisantes."

Les musiciens se sont emparés de la diffusion Jeune Public pour mieux sensibiliser à leurs différentes esthétiques. "A l'image des Frères casquette avec le Hip-hop, des groupes, qui avaient une vie tout public, ont adapté leurs univers aux jeunes publics" explique François Le Doeuff, programmateur du festival Rock Ici Mômes. Et ces séances scolaires ont une continuité en dehors de la représentation. Par exemple, l'association Mus'Azik, dans le cadre du projet Volleyeurs en autres, a réalisé un dossier pédagogique (version primaire et collège-lycée) pour permettre aux enseignants d'avoir de la matière pour travailler en classe.

écoles de musique et diffusion pédagogique

Les conservatoires et les écoles de musique sont la typologie, dans le secteur de la musique, ayant probablement le plus fort taux de jeunes dans son public. Si tous les établissements d’enseignement artistique n’ont pas d’offre de diffusion, lorsqu'elle existe, elle a un rôle pédagogique.

En lien
avec le travail
des élèves

"La programmation à l'Ecole de Musique et de Danse de Vertou est clairement balisée. La diffusion de spectacle doit toujours avoir un lien avec le public de l'école" explique son directeur, David Morand, tout en signalant ne pas avoir une programmation spécifique jeune public. Marie Tochet, responsable de l’école municipale de musique de Saint-Sébastien-sur-Loire, souligne "Certains des spectacles sont effectivement des propositions jeune public, mais ils ont été choisis pour d’autres raisons, principalement artistiques."

Permettre une rencontre avec l’instrument

Selon Coralie Matthieu, chargée d'action culturelle pour l'association les Escales, "la place de l'instrument dans le spectacles jeune public est une demande récurrente de la part des enseignants qui accompagnent leur classe." Le fait d'assister à la construction du son facilite l'appropriation. "Ecouter et voir un artiste jouer d’un instrument, c’est un acte d’apprentissage. L'idée est de faire découvrir un instrument et, j'espère, d'inciter à la pratique par l'exemple" confirme Xavier Thibaud.

Donner envie
par la représentation

Pour Benjamin Riou, de la Cie du Comptoir du Rêve, spécialisé dans le très jeune public, "en créant des moments intimes de rencontre et de rêve, (nos spectacles) lient l’enfant et l’adulte dans l’émotion avec une rencontre autour de l’instrument. Et permettre aux enfants de toucher les instruments, au cours ou à la suite de cette rencontre, est essentiel pour le développement de leur curiosité."

Des temps d'échanges et de rencontres

Pour Mélanie Legrand "la mixité sociale est possible dans le cadre des séances scolaires." Olivier Piard, gérant de la Scène Michelet, confirme "Cela amène aussi les enfants de différentes classes, âges ou milieux à se mélanger devant le spectacle, et à interagir plus facilement.

Séances scolaires
et mixité sociale

Ces temps collectifs permettent alors de développer des référentiels communs et de générer la rencontre. "La pédagogie, ça ne veut pas dire que c’est forcément sérieux" insiste Jean Mi du groupe Bouskidou "Apprendre à vivre ensemble nécessite de partager des temps de vie, des développer une culture commune au travers d’un bal, d’un riff de guitare. Nos chansons ont toujours un clin d’œil pour partager ensuite dans le cercle familial et se positionner dans le monde." Florian Chaigne, musicien sur le projet Darwin voyage dans le temps, ajoute la présence  à chaque représentation"d'échanges en bord de scène aussi riches en questions de toute sorte de la part des élèves. Des questions scientifique sur l'histoire de la vie, mais surtout des questions sur notre parcours musical, les instruments présents sur scène, etc" .

Le lien avec l’éducation nationale

De part leur proximité et la maîtrise de l'organisation de leur classe, les enseignants de primaire ont un accès rapide aux lieux de diffusion. Le développement rapide de l'activité de séances scolaires peut même impacter l'activité originelle de la salle de concert à l'image de la Scène Michelet. "Avec l'accueil de 40 classes par an, l’activité à destination du jeune public, réalisée dans une démarche militante, devient chronophage et impacte l’activité économique de la structure. La programmation de scolaire se fait très en amont et génère des conflits d'agenda surtout quand une opportunité de concert se présente suite à une date off sur la tournée du groupe. Et c’est l'activité de concerts pour les adultes qui permet l’équilibre économique du lieu" nous explique Olivier Piard.

Le travail avec le secondaire est souvent plus complexe, comme le confirme Ben Devillers, Chargé des actions culturelles & de l'accompagnement au Fuzz'Yon : "On a besoin de structurer des relations durables avec l’Education Nationale. Sur le primaire, ça reste assez simple de toucher les établissements mais alors sur les collèges et lycées, c’est la croix et la bannière si tu n’as pas de contact direct avec un prof dans les établissements…" Eva Guerlais, coordinatrice musique à la Délégation Académique à l'Action Culturelle du rectorat à Nantes, constate également "un manque de lien avec les structures Musiques Actuelles, contrairement à la Musique Classique où les liens sont structurés depuis longtemps."

Au delà de la diffusion, s'inscrire dans la transmission

Pour certains artistes, spécialisés depuis plusieurs années dans le jeune public, un souhait de franchir une étape à la diffusion est exprimé à l'image de Frederic Praud, de Productions Hirsutes et des Poussins Phoniques. "A cette étape de mon cheminement, je veux renforcer la transmission voire partager le processus de création. Comme ce fut le cas pour la Fabrique à Chanson à laquelle nous avons participé avec Les Poussins Phoniques en 2018. Un échange nécessaire qui a nourrit chaque participant (enfants, artistes, enseignants, institutionnels)."

« Ok Collège », une chanson créée par les auteurs-compositeurs Frédéric Praud et Anthony Deneufve (Poussins Phoniques) dans le cadre de la Fabrique à Chanson en partenariat avec la Bouche d'Air

Jeune Public Comptoirs du Rêve Les Escales / VIP Stereolux / Scopitone 1name4acrew Ecole de musique et de danse de Vertou Fuzz'yon La Scène Michelet Mus'Azik Pannonica Productions Hirsutes Rock ici Mômes

Articles similaires

Actualité

Un mois de mars qui met le Jeune public…

Avec une rencontre pro "musique & jeune public", le 20 mars à Laval

Mars 2019 est un mois dense pour le Jeune Public. Les Etats Généraux “Arts vivants, enfance et jeunesse” concluront le tour d’enfance sur le festival Petits et Grands à Nantes. Plus spécifiquement pour la musique, le 6par4, Ramdam et le Pôle co-organisent une rencontre pro dédiée à la Musique & au Jeune Public, ce 20 mars à Laval. Une journée pour…
Portraits d'acteurs

Musique & Jeune Public

Retour sur 40 années de développement

Ce n’est pas un hasard si, depuis 2 ans, la diffusion de spectacles « Jeune Public » est un indicateur dans les chiffres clés de la Fedelima. Si l’exercice existe depuis plus de 40 ans, sa pratique se développe. En 2017, près de 70% des sondés par la Fedelima déclarent avoir une activité de concert « Jeune Public », dont la totalité de leurs adhér…
Actualité

Etes-vous sur la cartographie Jeune Pub…

Il vous reste quelques jours pour vous référencer !

PlatO, la plateforme régionale Jeune Public en Pays de la Loire, a réalisé une cartographie du secteur de production et de diffusion de spectacle Jeune Public. Celle-ci a été présentée le 27 novembre au THV et elle est accessible en ligne. 122 structures ont répondu au questionnaire afin d'y être intégrées. Cet outil permet de mieux identifier des…

Annonces des adhérents

Adjololo Fête l'été sur 2 jour
Adjololo Fête l'été sur 2 jour
6 groupes en soirée et des animations l'après midi du samedi
Masterclass Rythme Signé
Masterclass Rythme Signé
le 13 mai avec Santiago Vazquez
JPO Formation MIMA RNCP Niv IV
JPO Formation MIMA RNCP Niv IV
Le 6/05/2019, assistez gratuitement en qualité d'auditeurs libres aux cours MIMA

Le Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de la Loire est un réseau de compétences régional qui, fort de la mobilisation des structures musicales, agit au carrefour du monde culturel, de l’économie et de la recherche. Le Pôle permet aux structures musicales d’organiser leurs coopérations et de co-construire des politiques avec les collectivités territoriales, la Région des Pays de la Loire et les services de l’État. En adhérant au Pôle, les acteurs musicaux poursuivent les objectifs suivants : cultiver la diversité musicale, développer une filière économique et responsable, anticiper les mutations sociétales.

A travers ses missions, le Pôle informe et accompagne les acteurs et les collectivités. Il anime les réseaux, facilite les échanges et coordonne des chantiers thématiques. Il observe et met en valeur l’écosystème musical dans sa diversité. Au plus près des initiatives, le Pôle favorise un dialogue nécessaire permettant de trouver des solutions face aux enjeux culturels, éducatifs, sociaux, économiques et politiques. Co-Missionné par l’État et le Conseil régional des Pays de la Loire, le Pôle est cogéré par ses adhérents.

Le Pôle / Adresse : 6 rue Saint-Domingue - 44 200 Nantes - 02 40 20 03 25

  • Authentification