^ arrow_upward
10 June 2019

2019/2022 : Un projet stratégique sur 4 ans

4 priorités sur 4 ans, autour de 4 missions !

Validé par le Conseil d'administration du Pôle, le 24 avril 2019, et présenté aux adhérents en Assemblée Générale, le 24 mai dernier, le projet stratégique est un document qui pose le cadre de l'action du Pôle. D'une trentaine de pages, il est établi pour 4 ans, soit deux mandats d'administrateurs au CA. Il présente le contexte, les objectifs, les missions, les missions et principaux modes d'actions, les enjeux, le fonctionnement, les attentes et les perspectives. Bonne lecture !

Le projet stratégique est pour la première fois depuis la création du Pôle, établi sur 4 ans, soit la période 2019/2022. L'objet du Pôle y est résumé ainsi : « Se fédérer et construire des solidarités, pour développer les initiatives et l’expression musicale en Pays de la Loire ». C'est un projet large et ouvert qui  place le Pôle dans la recherche de l'intérêt général : "Au sein du Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de la Loire, les porteurs de projets musicaux de toutes natures entrent en relation et s’organisent sans préjugé pour faire face aux enjeux politiques, économiques et sociétaux auxquels ils sont tous confrontés. L’espace de travail et de dialogue qu’est le Pôle, leur permet de s’approprier collectivement des questions concrètes, de partager leurs réflexions et leurs expériences, de construire de la coopération et des solidarités".

Le contexte

« Les Pays de la Loire, 2ème région la plus musicale de France » avec :

- 1,6 million d’entrées par an, et un ratio de 430 entrées pour 1.000 habitants,

- 640.000 personnes pratiquent la musique en amateurs,

- un jeune ligérien sur cinq pratique un instrument de musique.

« Les musiques actuelles sont d’une telle diversité qu’elles réussissent à toucher une grande partie de la population » avec :

- Un phénomène multigénérationnel, conséquent chez les jeunes,

- Une meilleure mixité de genre dans les publics (avec des différences selon les lieux), mais pas de mixité dans la pratique musicale, et une mixité sociale segmentée selon les lieux.

« Les musiques actuelles se conjuguent aux plurielles » avec :

- Plus de 1.000 structures actives dans les MA,

- Plus de 2.000 emplois en équivalent temps plein,

- Plus de 18 000 bénévoles,

- Et la majorité du secteur en Pays de la Loire qui relèvent de l’intérêt général (28%) ou de l’utilité sociale (63%).

Les enjeux

Les musiques actuelles vivent des mutations :

- Le numérique, les usages, les références en matière de culture qui évoluent,

- Le centre de gravité de la filière qui s’est déplacé de la musique enregistrée au live,

- Des concentrations inédites et des structures indépendantes qui sont apparues,

- Des musiciens qui ont aussi vu leurs métiers, et les attentes à leur égard, changer.

« Les politiques culturelles connaissent des restrictions réelles » :

- Entre 2013 et 2017, 660 contrats dans les associations culturelles des Pays de la Loire ont disparus (un poste sur cinq).

La filière musicale régionale s’adapte :

- Le secteur s'est professionnalisé, mais les conditions d’emploi restent précaires, et les salaires + bas que dans les autres secteurs,

- Moins d’emplois aidés et moins de temps partiels / Plus d'externalisation,

- Des ressources nouvelles.

Risques et opportunités : Nouveaux enjeux, nouveaux dispositifs

- Nouvelle approche : "Les droits culturels", Europe

- Autour de l’entrepreneuriat culturel : de nouvelles formations, de nouvelles politiques dédiées,

- De nouvelles institutions ou prestataires rentrent dans le périmètre culturel.

« Les acteurs doivent être partie-prenantes de ces changements, des débats, des décisions, des expérimentations, des évaluations »

- Des articulations entre les politiques (infra-régional, régional et national),

- Garantir la cohérence et la complémentarité des interventions,

- Vis-à-vis de tous les acteurs, dont l’artisanat, de l’ESS, de l’économie circulaire et de proximité, loin des modèles centralisés ou industriels,

- La structuration du secteur culturel au niveau régional, au niveau inter-régional et national : nouveaux contrats régionaux, ou Centre national de la Musique (CNM).

« La filière s’est organisée au sein d’un espace (le Pôle) qui favorise ses relations et ses interactions avec les autres secteurs de la société »

- Exploration de nombreux chemins. Les acteurs se sont responsabilisés : écologie, santé, inclusion, économie circulaire…

- Des pratiques vertueuses renforcées spécifiques vis-à-vis de groupes internationaux,

- Des contributions à des enjeux plus larges que strictement artistiques ou économiques,

- Une coopération volontariste et dans la construction collective,

- Un espace de dialogue qui favorise ses relations et ses interactions avec les autres secteurs de la société : universitaires, entreprises, institutions...
Liberté d’expression !

« Pas de diversité culturelle sans diversité des initiatives »

 

Le projet stratégique garde l'authenticité du projet original du Pôle à sa création : philosophie d’ouverture à l’écosystème musical, un fonctionnement démocratique et un prisme par les métiers (qui permet aussi une représentation des territoires, des types d’engagement (bénévoles, salariés, entrepreneurs), de la diversité sociale et de genre), des relations privilégiées avec la DRAC des Pays de la Loire et la Région des Pays de la Loire (membres de droit du Conseil d’Administration), des missions interconnectées permettant d’intervenir sur des enjeux divers, des principes d'actions forts (transparence, collectif, intérêt général, convergences, complémentarités, passerelles, dimension économique, pragmatisme, défrichage…). L'action du Pôle est au bénéfice de l’ensemble des acteurs et n'est pas réservées aux adhérents.

Le Pôle est organisé sur « un modèle écosystémique et de proximité territoriale ». C'est une forme de représentation moderne de la filière qui fait école, et qui nécessite de faire l'effort d'aller vers les autres. Des acteurs sont encore à mobiliser : écoles, facture instrumentale, certaines associations... Dans ce projet, les collaborations inter-régionales et intersectorielles sont assumés. « 86% des adhérents sont favorables à la Coopération des Pôles et Réseaux régionaux de musiques actuelles » et « 76% des adhérents pour le travail en inter-filières avec les réseaux culturels des Pays de la Loire ». Plus globalement, le Pôle permet à la filière d'ouvrir ses relations à une réelle hétérogénéité de réseaux.

2 grands objectifs politiques du Pôle

Le projet du Pôle s'articule autour de deux objectifs politiques :

  • Défendre la diversité des initiatives au sein de l'écosystème musical
  • Renforcer la filière face aux enjeux économiques et sociétaux actuels

« Quatre priorités sur quatre ans autour de quatre missions »

La 1ère priorité concerne la représentation politique de la filière, et consiste à mobiliser un ensemble large d’acteurs (à travers la vie associative, des évènements thématiques et territoriaux), tout en portant les spécificités territoriales au niveau national.

La 2e priorité concerne la coopération et l’expérimentation, et consiste à donner de la visibilité et du poids à des actions concrètes portées collectivement par des acteurs, tout en portant directement des actions fortes sur certains enjeux : campagnes de prévention, Mécènes pour la musique...

La 3e priorité concerne l’accompagnement des structures, et consiste à orienter les acteurs vers le réseau de compétences du Pôle, d'éclairer les porteurs de projets par le prisme de la réalité de la filière (les pairs) tout en faisant le lien vers les experts (Essor Connect), tout en privilégiant l'approche collective, l’inscription territoriale des projets, la question des droits culturels...

La 4e priorité concerne l’organisation de la ressource et consiste à porter des outils structurants tels que le site internet, ses bases de données et ses cartographies, tout en alimentant le diagnostic partagé nourries des études réalisées et de la veille informationnelle.

Le Pôle

Annonces des adhérents

Appel à projets radios
Appel à projets radios
Saison 20-21 Jet FM
Formation Monter en chapiteau
Formation Monter en chapiteau
du 14 au 18 septembre
Formation radiophonique
Formation radiophonique
calendrier 2020
Le Pôle v2.0.101 is currently being updated to v2.0.101
please wait & do nothing