^ arrow_upward
03 October 2019

Une étude sur l'autoproduction

Commanditée par la DGMIC et réalisée par l'agence Phare

Le ministère de la Culture vient de publier un rapport concernant l’impact du développement de l’autoproduction des artistes de la musique sur l’organisation du secteur musical et la trajectoire des artistes. Pour réaliser cette étude, 52 professionnels du secteur de la musique et 32 artistes ou managers de projets autoproduits ont été interrogés.
Dans un contexte d’extension de l’autoproduction depuis les années 2000, de démocratisation de la production et de la promotion musicale, l’autoproduction reste un sujet très peu étudié. Cette étude propose un éclairage sur l’impact de celle-ci dans l’organisation du secteur musical et la trajectoire des individus.
 
Un contexte de transformation du rôle des producteurs et l’émergence d'un écosystème
 
Il est plus pertinent de parler d’une reconfiguration du rôle des acteurs traditionnels que de leur diminution. En effet, les maisons de disques se dotent aujourd’hui de nouveaux services visant à optimiser le repérage d’artistes émergents et proposent un accompagnement intégral de l’artiste, afin de continuer à se positionner dans l’industrie de la musique. En ce qui concerne le spectacle du vivant, certaines entreprises diminuent la prise de risque quant aux artistes émergents, et pour cause, le défi économique auquel ils doivent faire face.  
 
Par ailleurs, l’autoproduction, impliquant de réaliser des tâches hors du champ artistique (tâches administratives, techniques, logistiques), provoque l’émergence d’acteurs diversifiés autour des artistes autoproduits. Deux types d’accompagnateurs les soutiennent pour le bon développement des projets musicaux : les « spécialisés » d’une part, intervenant sur l’activité de l’artiste, et les « généralistes », d’autre part, qui agissent sur divers domaines tout au long du projet. De nouveaux métiers et acteurs forment donc un écosystème autour des artistes autoproduits. 
 
Différentes modalités d’entrée dans l’autoproduction et difficultés rencontrées
 
L’autoproduction va aussi impacter la trajectoire de l’artiste, notamment au niveau des modalités d’entrée dans celle-ci mais aussi des difficultés rencontrées. Nous apprenons dans ce rendu que l’entrée dans l’autoproduction peut être choisie ou contrainte, celle-ci variant en fonction qu'il s'agisse de musique enregistrée ou de spectacle vivant, mais aussi en fonction des artistes. Pour les musiques enregistrées, l’autoproduction (hors contrat) semble le plus souvent contrainte concernant les artistes émergents. Elle peut cependant relever d’un choix de carrière quand elle est réalisée par des artistes ayant un projet musical plus développé, prônant la liberté artistique, financière et politique, auquel cas elle est choisie. Dans le spectacle vivant, certains artistes penchent pour l'autoproduction afin de gagner en liberté d'organisation, mais le plus souvent, elle reste contrainte, notamment pour les esthétiques qui ont du mal à se faire produire (jazz, métal, etc.). Il y a donc une grande diversité de formes et motivations d’entrée dans l’autoproduction.

Enfin, les artistes n’ont pas tous les mêmes ressources, et n’appréhendent pas de la même manière les difficultés rencontrées. Les artistes autoproduits peuvent alors rencontrer trois types de difficultés : d’ordre juridique et administratif, économique et social ou encore technique. En ce sens, ils  doivent redoubler d’effort pour élargir leurs compétences, hors du champ artistique.

L’impact de l'autoproduction sur le secteur de la musique et la trajectoire artistique n’est donc pas négligeable. Cette étude exploratoire s'inscrit dans un contexte de méconnaissance du phénomène, et pourrait, potentiellement, être complétée par une étude statistique sur le sujet.  
 

Annonces des adhérents

Formation au Rythme Signé #2
Formation au Rythme Signé #2
11, 12 juillet 2019 : enseigner la musique en collectif
Yoann Launay en vidéo
Yoann Launay en vidéo
Voir le clip "les amis"
Formation au Rythme Signé #1
Formation au Rythme Signé #1
8, 9 juillet 2019 : initier à la musique pour les non musiciens.
Le Pôle v2.0.101 is currently being updated to v2.0.101
please wait & do nothing