^ arrow_upward
02 October 2019

Musique enregistrée, un secteur en pleine mutation !

Nouveaux usages, nouveaux métiers, nouveaux modèles…

Les labels sont en mutation. « Aujourd’hui, ils ont tous des méthodes et des process différents mais leur point commun, c’est la passion ! » affirme Maud Gari de la Félin (Fédération nationale des labels indépendants). A travers un tour des labels ligériens, on constate qu’ils ont face à eux de nombreuses problématiques concernant leur financement, leur capacité à prendre des risques, la place des artistes, ou la répartition des revenus du numérique, avec l’espoir d’un nouveau modèle plus juste.

Les labels, une espèce en voie d'extinction ?

Les prises de risques sont-elles encore possible ?

Les labels sont en mutation et prennent des voies différentes en fonction de leurs convictions ou des esthétiques qu’ils défendent. Certains revoient leur modèles économiques en confiant de nouvelles responsabilités aux artistes, quand d’autres investissent leur trésorerie. Le numérique a fait baisser les coûts de production mais le secteur est toujours à la recherche d’un mode de rémunération juste selon la méthode du User-Centric. Une chose est sure : les labels sont passionnés.

La musique enregistrée à l'ère du numérique

Une injonction à s'adapter dans un univers mouvant

2018 fut une année de rupture pour la musique enregistrée. Les revenus via le numérique ont dépassé ceux des ventes de supports physiques. S’il y a des nuances selon les esthétiques, l’avenir pour tous est au digital. Les conséquences sont réelles sur la notion d’album et les back-catalogues. Les playlists deviennent l’outil de prescription et de nouveaux métiers se développent. La question financière reste centrale avec l’espoir d’une rémunération juste.

Le User-Centric

Vers une rémunération juste ?

Au travers de ces évolutions et du développement du numérique, la question de la rémunération des labels et des artistes revient souvent au milieu de la table. La Félin (Fédération des Labels Indépendants), et des réseaux régionaux de musiques actuelles comme le RIM (Réseau des Indépendants de la Musique – Nlle Aquitaine), se sont prononcés en faveur de la mise en place d’une répartition centrée sur les usages des utilisateurs plutôt que sur la masse - Cela se nomme « User Centric »

Les dates à retenir

Séminaire "labels" en Pays de la Loire le 26 novembre à Nantes

Marché des labels indépendants, programme de mentorat de la Felin, dépôts de dossiers pour le crédit d’impôt phonographique, conférences au MaMA, commisions d'aides à la création… et un séminaire « labels » le 26 novembre en Pays de la Loire… Petit panorama des dates à noter pour les producteurs de musique enregistrée !

Annonces des adhérents

FORFAIT ENREGISTREMENT 2 JOURS
FORFAIT ENREGISTREMENT 2 JOURS
Pour 600 € avec hébergement inclus (2 nuits – 8 pers) du 1er avril au 30 juin
Présentation Titre RNCP
Présentation Titre RNCP
Titre CFPM de Musicien des musiques actuelles RNCP reconnu par l'Etat
Note qualité 18/20 de AFDAS
Note qualité 18/20 de AFDAS
L'AFDAS décerne une note qualité de 18/20 au CFPM (décret qualité DATA-DOCK)
Le Pôle v2.0.101 is currently being updated to v2.0.101
please wait & do nothing