^ arrow_upward
30 April 2020

Intermittence - année blanche

des pétitions pour les intermittents

Suite à l'impact du covid-19 et à la saisonnalité des nos secteurs culturels, un grand nombre d'artistes risque de perdre leur statut d'intermittent. Face à cette situation, plusieurs pétitions circulent afin de demander de prolonger leur droit sur plusieurs mois voire sur une année complète.
a c e g i n p t T u z

Articles similaires

Actualité

Enquête-Action Tiers Lieux

Echo : pour mieux comprendre les indépendant·es dans les tiers-lieux

ÉCHO souhaite donner la parole aux indépendants. Portée par la SCIC de l’entrepreneuriat collectif Coopérer pour Entreprendre et ses partenaires, ÉCHO vise à comprendre les conditions de travail des indépendants, tant du point de vue de leurs activités, de leur protection sociale que de la place qu’occupe le collectif dans leur quotidien de travai…
Actualité

Création Musicale Contemporaine

Lancement d'un collectif

Les acteurs de la création musicale représentés par Futurs Composés, la Fevis, le SMC, Profedim et l’aCNCM se sont fédérés en un collectif pour à la fois réaffirmer "la vitalité de leur secteur et exprimer leurs inquiétudes". Le collectif a initié une première série de rencontres avec la SACEM, l’ADAMI, le ministère de la Culture et la Délégatio…
Actualité

Appel à projets Tiers Lieu

Soutien aux quartiers culturels créatifs

Dans le cadre du Plan de relance, la Direction générale des Médias et des Industries culturelles lance l'appel à projets « soutien aux Quartiers Culturels Créatifs », un dispositif de financement aux tiers lieux culturels ouvert pour une durée de 2 ans et orienté vers le développement de l’entreprenariat et des commerces culturels. Le dispositif b…

Annonces des adhérents

Podcast Metal
Podcast Metal
Metal studies Recherches d’Enfer
Ici c'est cool
Ici c'est cool
Ne laissons pas la violence pourrir l'ambiance
Appel à projets radios
Appel à projets radios
Saison 20-21 Jet FM
Le Pôle v2.0.101 is currently being updated to v2.0.101
please wait & do nothing