^ arrow_upward
07 October 2020

Etats Généraux des Festivals

l'Etat lance une concertation pour une meilleure compréhension du monde festivalier

Les ETATS GENERAUX DES FESTIVALS organisés par le Ministère de la culture, à Avignon, les 2 et 3 octobre ont été déclinés en Pays de la Loire le vendredi 2 octobre, de 14h à 18h, à Stereolux, Les festivals ligériens se sont exprimés sur 4 thématiques identifiées par la DRAC.

Les Etats Généraux des festivals annoncés cet été par le ministère de la culture ont été lancés à Avignon les 2 et 3 octobre derniers. Afin d’inclure les territoires et prendre en compte la diversité des situations locales, des déclinaisons en région de ces temps de concertation ont été organisés par les DRAC de France.

L’ambition de cette concertation a été rappelée par la ministre lors de son discours introductif à Avignon : réaffirmer l’engagement de l’Etat «au service des artistes et des territoires», et donner la possibilité à chacun de s’exprimer questionner la manière dont l’Etat pourrait renforcer son accompagnement des festivals.

Plusieurs ateliers se sont tenus simultanément pour aborder les problématiques touchant le monde festivalier dans son ensemble. En Pays de la Loire, le Pôle a été invité à animer deux temps d’échanges autour de la transition écologique et du modèle économique des festivals.


Restitution des ateliers en pays de la loire

Les 6 thématiques identifiées au national (le développement durable et les festivals, Festivals et territoires, l’évolution des modèles économiques, les publics et l’accès de toutes et tous aux festivals, le bénévolat et les festivals, l’égalité femmes hommes et la diversité dans les festivals, la place des festivals dans les parcours artistiques), ont été regroupées en Pays de la Loire autour de quatre grands axes :

  • Transition écologique

L’atelier a permis de rappeler les nombreux défis auxquels les festivals sont confrontés en termes de gestion des déchets, maîtrise des fluides, alimentation, déplacements pour les publics et les artistes… Des propositions ont été formulées pour soutenir la réflexion et le déploiement des efforts des festivals en matière de responsabilité environnementale :  

  • Développer les politiques publiques d’accompagnement à la transition écologique ( davantage de support et d’aides)
  • Aider à la mise en place des moyens de transports plus responsables (ferroviaire et routier)
  • Aider les festivals et leurs prestataires dans leurs efforts en faveur de la transition écologique et travailler à la mise en place d’un cadre incitatif fort et lisible
  •  Territoires et démocratisation culturelle

Il a été noté que la notion de droits culturels n’est pas abordée dans les discours et est absente de la discussion. Les participants ont rappelé l’importance du poids des festivals dans l’économie locale, leur impact en termes attractivité, et les actions culturelles mises en place à l’année par les organisateurs pour travailler leur ancrage territorial et le lien avec les habitants. 

Des craintes s’élèvent sur la difficulté à mobiliser les bénévoles dans la durée en l’absence d’événement, et une demande d’anticipation des consignes liées à la situation sanitaire est pointée comme indispensable pour travailler sur la saison prochaine.  

  • Modèles économiques et bénévolat

La situation est grave. Aujourd’hui, à conditions sanitaires constantes, les festivals n’envisagent pas d’édition en 2021. De nombreuses inquiétudes pèsent sur les financements privés (mécénat et sponsoring) et sur la situation fragile des prestataires.

Les festivals appellent à penser un cadre fiscal plus incitatif pour le mécénat d’entreprise et pointent la nécessité d’aides pour consolider le modèle économique des événements, sauver les emplois et adapter les formats au contexte sanitaire.

  • Place des festivals dans les parcours artistiques


Au cours de l’atelier, plusieurs points ont été rappelés : les festivals sont un maillon essentiel de diffusion artistique à toutes les échelles : locale, nationale et internationale et un lieu de rencontres permettant interactions entre acteurs, ainsi que découvertes de nouveaux artistes sur le site. Ils représentent également des espaces de visibilité incontournables pour les artistes. Et jouent un rôle structurant à n’importe quelle étape du parcours d’artiste.  

Des propositions ont été faites par les participants à l’atelier : privilégier les artistes locaux et nationaux dans les programmations, repenser le modèle de diffusion « classique » pour aller vers des représentations en « saison ou séries », pour travailler sur plusieurs dates, dans la durée, et mener un dialogue auprès des élus pour une meilleure compréhension de la réalité de « l’année blanche » pour les intermittents du spectacle


Les annonces ministérielles

Parmi les annonces qui ont été faites et qui concernent tout particulièrement les festivals de musiques actuelles Roselyne Bachelot a annoncé :

  • La mise en place d’un moratoire sur la circulaire Collomb, a minima jusqu’à la fin de l’année 2020
  • La prolongation du fonds festival en 2021, avec une dotation supplémentaire de 5 millions d’euros
  • Un nouveau RDV de travail des états généraux au printemps, qui pourrait e tenir au Printemps de Bourges 2021.
 
Retrouvez ici le discours de la ministre Roselyne Bachelot pour introduire les échanges.

Annonces des adhérents

Formation Monter en chapiteau
Formation Monter en chapiteau
du 14 au 18 septembre
Ici c'est cool
Ici c'est cool
Ne laissons pas la violence pourrir l'ambiance
Appel à projets radios
Appel à projets radios
Saison 20-21 Jet FM
Le Pôle v2.0.101 is currently being updated to v2.0.101
please wait & do nothing