^

Risques auditifs

Le Pôle mène son chantier sur les risques auditifs. autour de 3 axes : la campagne Agi-son, la participation au comité de pilotage de l'action Peace&Lobe portée par Mus'azik (www.peaceandlobepaysdelaloire.fr), et depuis 2012, la coordination d'un programme de sensibilisation avec l’ARS (Agence Régionale de Santé).

En effet, le Pôle a initié ce travail avec l’ARS autour de la prise en compte des risques auditifs dans les écoles de musique. Cinq écoles de musique ont participé à une expérimentation, le premier semestre de 2013. Durant cette période, une campagne de mesure des volumes sonores a été effectuée par des étudiants du LAUM (Laboratoire Acoustique de l’Université du Maine). Ce projet donna ensuite lieu à un débat régional sur la prise en compte des risques auditifs dans l'enseignement artistique, à Angers, en 2013.

Concernant la campagne Agi-Son, dont le Pôle est par ailleurs membre de son Conseil d'Administration. En lien avec les centres information-ressources de chaque département, le Pôle coordonne la campagne annuelle en région des Pays de la Loire. De nombreuses structures bénéficie ainsi des outils de sensibilisation et de protection quant aux risques auditifs : 25 000 paires de bouchons, 20 000 plaquettes et 250 affiches. L’impact de la campagne de sensibilisation en Pays de la Loire est évalué en partenariat avec la LMDE (en direction du public) et auprès des espaces de répétition gérés par nos adhérents.

Appui aux acteurs

Novembre : Mois de la gestion sonore 20…

Demandez le programme !

Comme chaque année en novembre, le mois de la Gestion Sonore permet de faire un focus sur la sensibilisation aux risques auditifs. En 2017, il permettra également de travailler sur la réglementation qui entrera en vigueur au 1er octobre 2018 au plus tard. En région des Pays de la Loire, le Pôle, ses adhérents en lien avec l'ARS, Agi-Son, la FRAP e…
Actualité

Baisse des niveaux sonores : les réacti…

3 entretiens pour approfondir les enjeux

Suite à la parution au JO de la nouvelle réglementation concernant les niveaux sonores, nous nous sommes entretenus avec 3 personnalités du réseau : Michel Bonhoure (technicien son et formateur), Hélène Fourrage (Directrice de Mus'Azik) et Franck Boyat (Président d'Agi-Son).
Actualité

Baisse des niveaux sonores : Entre sati…

Le décret sur la gestion sonore vient de paraître au JO

D’ici le 1er octobre 2018, le niveau sonore maximum autorisé dans les lieux diffusant de la musique amplifiée devra passer de 105 à 102 décibels A (dBA) : trois décibels en moins qui soulèvent de nombreux commentaires chez les professionnels du spectacle vivant et des musiques actuelles.
Actualité

Niveaux sonores abaissés

Parution du décret du 7 août 2017 au JO

Suite à la parution du décret du 7 août 2017 au JO, le niveau sonore maximum autorisé diminuera de 3 décibels. Le décret s'applique à tous les lieux diffusant des « bruits » ou sons amplifiés qu’ils soient clos ou ouverts (salles de concert, festivals, cinéma, discothèque, bar, restaurant…). Voici les principaux points qui impacteront le secteur …
Appui aux acteurs

Accès à la culture

Appel National à Projets Pédagogiques

Vous travaillez avec des professionnels de l'éducation? L'ADOSEN, branche prévention de la MGEN, lance un appel à projet dont un des objectifs est l'accès à la culture. Deadline le 20 octobre.
Risques auditifs - Kit pédagogique

Formation - Gestion sonore

Devenir formateur en gestion sonore

Dans le cadre du PRSE 3 (Plan Régional Santé Environnement), le Pôle et l'ARS souhaitent amorcer la formation de nouvelles personnes ressources, pouvant elles-même intervenir auprès de divers publics, au travers d'actions de préventions portés par les structures de prévention. Aussi, le Pôle trouve appui auprès de l'IRMA et d'Agi-Son pour proposer…

Annonces des adhérents

Inscrivez-vous pour Oct. 2017
Inscrivez-vous pour Oct. 2017
CFPM Nantes - Formation Musique / Chant / Technique du son et MAO
Formation Certifiante MIMA
Formation Certifiante MIMA
Obtenez le certificat MIMA (Musicien Interprète des Musiques Actuelles)
Pour les pros du spectacle
Pour les pros du spectacle
Formation Staff en partenariat avec le Pôle

Le Pôle de coopération des acteurs pour les musiques actuelles en Pays de la Loire est un réseau de compétences régional. Un réseau d’acteurs qui, fort de la mobilisation des structures musicales des Pays de la Loire, agit au carrefour du monde culturel, de l'économie et de la recherche. Expérimentation, concertation, observation, valorisation et appui aux initiatives, le Pôle permet aux structures musicales d’organiser leurs coopérations et de co-construire des politiques avec les collectivités territoriales, la Région des Pays de la Loire et les services de l’État.

Ayant l'intérêt général pour finalité, à travers le Pôle, les acteurs musicaux poursuivent les objectifs suivants : cultiver la diversité musicale, développer une filière économique et responsable, et anticiper les mutations sociétales. Concrètement, l'action du Pôle se traduit par 5 missions principales. Le Pôle ressource et accompagne les acteurs et les collectivités, les informe. Il anime les réseaux, facilite les échanges d'expériences. Il coordonne des chantiers thématiques et expérimente des solutions innovantes. Il observe et valorise l’écosystème musical des Pays de la Loire. Au plus près des initiatives et des collectivités, le Pôle favorise un dialogue nécessaire permettant de trouver collectivement des solutions face aux enjeux culturels, éducatifs, sociaux, économiques et politiques, auxquels tous sont confrontées. Co-Missionné par l’État et le Conseil régional des Pays de la Loire, l’action du Pôle est cogérée par ses adhérents. Ces membres actifs sont des personnes morales, actuellement près de 120 structures. Son conseil d’administration est à l’image de la diversité des musiques actuelles.

Le Pôle / Adresse : 6 rue Saint-Domingue - 44 200 Nantes - 02 40 20 03 25

  • Authentification