^

Coopérations > Cafés-Cultures

La création du GIP cafés-cultures

Une structure de gestion nationale, pour un dispositif national !

L'arrêté du ministre des Finances et des Comptes publics, du ministre de l’Intérieur et de la ministre de la Culture et de la Communication est paru au Journal officiel le 12 avril 2015. Ce dernier approuve la convention constitutive du GIP "Cafés-Cultures". Le 16 avril 2015, l'Assemblée Générale Constitutive a officialisé l'existence du GIP Cafés-Cultures.

La Plateforme Nationale des Cafés-cultures travaille à des solutions de soutien et de développement de l’emploi des artistes dans le cadre de la diffusion de concerts et de spectacle vivant au plus près des habitants. Elle souhaite la généralisation du dispositif expérimenté en Pays de la Loire sur l’ensemble du territoire français à travers la création d’un groupement d’intérêt public, le GIP cafés-cultures.

Suite aux premières Rencontres Nationales (en 2008, à Nantes), la Plateforme nationale des Cafés-cultures s'est attelée à créer un dispositif unique en France avec notamment la mise en place d’un fonds d’aide à l’emploi artistique. Ce fonds permet aux cafés-cultures de développer leurs activités culturelles et musicales en garantissant  un  financement  de  leurs  activités  par la  prise en charge d’une partie des salaires associés aux emplois artistiques. C'est ce dispositif qui a été expérimenté avec succès par la Région des Pays de la Loire de 2012 à 2014.

Les membres de la Plateforme nationale, soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication, ont donc souhaité sa généralisation sur l’ensemble du territoire français à travers la création d’un groupement d’intérêt public, le GIP cafés-cultures. Le fonds d’aide à l’emploi artistique direct sera géré par le GIP, et financé par les contributions des collectivités territoriales, mais aussi par des apports d’institutions, d’entreprises ou organismes publics ou privés.

Quels sont les objectifs du dispositif national ? Contribuer au développement de la création, l’emploi, la pratique artistique et de sa représentation dans les cafés cultures, et accroître  l’accès  d’un  large  public  à  la  culture et au spectacle vivant.

Qu’est-ce que le fonds d’aide à l’emploi artistique ? Le fonds vient soutenir la production de spectacles vivants dans les cafés-cultures en prenant en charge financièrement une partie des coûts salariaux associés aux emplois artistiques (artistes et techniciens). La prise en charge est proportionnelle aux nombres d’artistes engagés.

Qui en sont les bénéficiaires ? Les établissements privés détenteurs d’une licence de débit de boisson et/ou de restaurant, relevant de la Convention collective des CHR, disposant d’une jauge de moins de 200 places ; Et les artistes interprètes qui sont, bel et bien, les bénéficiaires indirects du fonds d’aide à l’emploi

Qui sont les membres du GIP ? Le GIP est composé de 4 collèges : les membres fondateurs de droit public, et de droit privé, les membres adhérents de droit public et de droit privé. Les Membres fondateurs sont le Ministère de la Culture et de la Communication ; La Région des Pays de la Loire ; la Ville de Nantes et la Ville de Montreuil au titre des collectivités territoriales ; Le SNAM-CGT ; Le SYNPTAC-CGT ; Le SFA – CGT ; L’UMIH ; La CPIH ; Le Collectif Culture Bar-bars ; Le Pôle régional des musiques actuelles en Pays de la Loire et Le RAMA.

Qu'est-ce qu'un GIP ? Un groupement d'intérêt public (GIP) est en France, une personne morale de droit public dotée d’une structure de fonctionnement légère et de règles de gestion souples. Il peut être constitué entre différents partenaires publics ou entre un partenaire public au moins et un ou plusieurs organismes privés. Ayant un objectif déterminé devant répondre à une mission d'intérêt général à but non lucratif, le groupement d'intérêt public a une mission administrative ou industrielle et commerciale. Il met en commun un ensemble de moyens et existe pour une durée déterminée ou, depuis la loi no 2011-525 du 17 mai 2011 de simplification et d'amélioration de la qualité du droit, indéterminée.

Qui sont les membres de la plateforme nationale des Cafés-cultures ? Cette plateforme réunit le SNAM CGT, l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie), le Collectif Culture Bar-Bars, la CPIH (Confédération des Professionnels Indépendants de l’Hôtellerie), la Ville de Nantes au nom de l’association des Maires des Grandes Villes de France, les Régions Pays de la Loire et Aquitaine, le Pôle (Pôle de coopération des acteurs pour les musiques actuelles en Pays de la Loire) et le RAMA (Réseau Musiques Actuelles Aquitain). Le Ministère de la Culture (DGCA) et le Ministère de l’Intérieur soutiennent et participent à ces travaux.

Cafés-cultures Nantes Région des Pays de la Loire

Articles similaires

Actualité

Vers un schéma régional de l'ESS !

Pour tous les acteurs de l'ESS en région

La Région des Pays de la Loire et l’État, en collaboration avec la Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire des Pays de la Loire invitent les acteurs à participer à l'écriture de la Stratégie régionale de l’Économie Sociale et Solidaire. Un questionnaire a été mis en place. Cette démarche se situe dans un contexte de changement suite à…
Mécènes pour la musique

Mécènes pour la musique - SNCF Réseau

Répondez au premier appel à projet lancé par Mécènes pour la Musique !

Grâce à l'appui de SNCF Réseau, qui choisit de s’engager pour la première fois en Pays de la Loire dans un projet de mécénat culturel, Mécènes pour la musique lance un appel à projet qui vise à soutenir la création artistique dans le domaine des musiques actuelles en Pays de la Loire. Les porteurs de projet ont jusqu'au 1er mars pour répondre !
Actualité

Enjeux culturels et sociétaux, préparon…

Diversité, coopération, économie... quelles forces et fragilités des musiques actuelles ?

2015 s’achève. Nous espérons que 2016 sera une année forte de diversité, d’expression et de coopération. Elle débutera en Pays de la Loire avec une nouvelle majorité. Déjà, les questions culturelles sont apparues dans les débats. Expliquer et comprendre les enjeux artistiques, culturels, sociétaux, pour trouver des réponses adaptées, exigera un tr…

Annonces des adhérents

Le PianO du Lac
Le PianO du Lac
Concert flottant
Appel à bénévoles
Appel à bénévoles
pour le festival [SONOR] qui se tiendra du 14 au 16 octobre 2016
Formations et rencontres
Formations et rencontres
La plaquette Formations et rencontres professionnelles / Pratique amateurs

Le Pôle de coopération des acteurs pour les musiques actuelles en Pays de la Loire est un réseau de compétences régional.
Co-missionné par l’Etat et la Région des Pays de la Loire, il œuvre à la structuration et au développement de la filière Musiques Actuelles.

L'action du Pôle se traduit par 5 missions principales. Un réseau de structures adhérentes permet aux acteurs ligériens d'échanger leurs compétences et expériences. Au travers son implication dans des espaces institutionnels, économiques et universitaires, le Pôle valorise la filière. L'animation de concertations territoriales et/ou thématiques, la veille informationnelle, les conseils spécifiques aux acteurs sont les outils de l'accompagnement. Laboratoire de solutions collectives, le Pôle expérimente des dispositifs innovants. Enfin, axe stratégique, l'observation permet de produire les données indispensables à la prise en compte des réalités et à une meilleure analyse des situations.

le Pole / 6 rue Saint-Domingue - 44200 Nantes

  • Authentification